Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabrice Arfi, auteur, "Le sens des affaires"

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile réagit à la condamnation d'Oscar Pistorius

En savoir plus

Amériques

La côte nord-est des États-Unis touchée par une tempête de neige

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2011

Fait exceptionnel, des flocons de neige accompagnés de pluie verglaçante ont provoqué la mort de trois personnes dans le Connecticut, le Massachusetts et la Pennsylvanie. Deux millions de personnes sont privées d'électricité.

AFP - Des chutes de neige et des pluies verglaçantes, rarissimes en cette saison, ont fait trois morts et provoqué de fortes perturbations dans les transports sur la côte Est des Etats-Unis et privé d'électricité 2 millions de personnes, selon des sources concordantes.

Les services météorologiques prévoient que la tempête de neige "historiquement précoce" accompagnée de températures en-dessous de zéro celsius et de vents soufflant jusqu'à 100 km/h sévisse au moins jusqu'à 06H00 (10H00 GMT) dimanche.

Une personne est morte dans le Connecticut lors d'un accident de la circulation dû au verglas, une autre a été électrocutée par une ligne électrique tombée à terre dans le Massachusetts et une dernière en Pennsylvanie a été tuée par la chute d'un arbre sous le poids de la neige, ont rapporté les médias locaux.

Quelque 30 centimètres de neige sont tombés dans certains secteurs de Pennsylvanie, du Connecticut et du New Jersey, et jusqu'à 25 cm étaient attendus à Manhattan, au coeur de New York, qui n'avait pas connu de telles conditions météo en octobre depuis des décennies.

Les aéroports de New York et de Philadelphie (Pennsylvanie) enregistraient des retards de plusieurs heures et des suspensions de vols provoqués par des chutes de neige prématurées.

En raison de la mauvaise visibilité et des premiers flocons, les vols à l'arrivée de l'aéroport international de Newark près de New York enregistraient en moyenne six heures de retard, selon un communiqué de l'aviation civile américaine publié à 18H15 GMT.

A l'aéroport international de JFK à New York, les avions arrivaient avec un retard en moyenne de quatre heures.

Par ailleurs, toutes les liaisons entre les trois aéroports new-yorkais (JFK, La Guardia et Newark) étaient suspendues jusqu'à 19H30 GMT à 20H00 GMT.

Les intempéries ont également perturbé les trafic ferroviaire et routier de Washington à Boston, les services météorologiques mettant en garde que circuler pendant la nuit pourrait s'avérer "extrêmement périlleux".

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, a annoncé avoir décrété l'état d'urgence en raison des "sévères conditions climatiques".

Le trafic ferroviaire enregistrait des "retards significatifs" et des annulations à cause d'arbres abattus tombés sur les voies, a précisé le gouverneur.

Dans le seul New Jersey, 500.000 personnes étaient privées d'électricité en début de soirée, selon lui. Au total, 2 millions d'habitants de la côte nord-est subissaient des coupures de courant, a rapporté de son côté la chaîne MSNBC.

Première publication : 30/10/2011

COMMENTAIRE(S)