Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le gouvernement demande un arbitrage sur le conflit social chez Qantas

©

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/10/2011

Une instance d'arbitrage a été convoquée dimanche à l'initiative du gouvernement pour "mettre fin au mouvement social et aboutir à un règlement du litige". Plus de 70 000 passagers sont bloqués dans les aéroports.

AFP - La compagnie aérienne australienne Qantas a décidé samedi de clouer au sol tous les avions de sa flotte, suspendant ainsi ses vols intérieurs comme internationaux, tant que ne sera pas résolu un conflit social qui affecte son activité depuis des semaines.

Tous les vols de la compagnie sont annulés à partir de ce samedi à 06H00 GMT, a indiqué Qantas dans un communiqué, la direction ayant décidé l'arrêt provisoire de son activité, déjà très perturbée par un mouvement de grève.

Les employés engagés dans le mouvement social se verront interdire l'accès à l'entreprise partir de lundi matin, ce qui oblige Qantas à "maintenir tous ses avions au sol", a indiqué la compagnie aérienne.

"Les appareils actuellement en vol iront à destination. Toutefois il n'y aura plus un seul nouveau vol domestique ou international où que ce soit dans le monde", a indiqué la compagnie.

"Les avions seront cloués au sol aussi longtemps qu'il faudra pour que la situation actuelle prenne fin" a indiqué le patron de Qantas Alan Joyce lors d'une conférence de presse convoquée à la va-vite, ajoutant qu'il ne pouvait opter pour une "issue facile" en accédant aux demandes des syndicats.

"Cela détruirait Qantas à long terme," a-t-il affirmé.

"Je prends cette décision incroyable (...), une décision très difficile de clouer les avions de cette compagnie au sol", a encore déclaré M. Joyce.

Quelque 70.000 passagers sont concernés et quelque 600 vols sont ainsi annulés, une décision qui concerne 108 avions et 22 aéroports, a précisé Qantas.

Le ministre australien des Transports Anthony Albanese s'est déclaré samedi "très inquiet" de cette décision, affirmant devant des journalistes que son gouvernement allait tout mettre en oeuvre pour résoudre ce conflit social.

La veille lors de l'assemblée générale des actionnaires, la compagnie aérienne avait indiqué que les mouvements de grève de ces dernières semaines lui avaient coûté 68 millions de dollars australiens (51,2 millions d'euros).

Ses techniciens, son personnel au sol et ses pilotes réclament des augmentations de salaires et contestent le plan de redéploiement de Qantas, qui veut concentrer ses activités internationales sur la région Asie-Pacifique.

Un ralentissement volontaire des rythmes de travail et le refus des techniciens de maintenance d'effectuer des heures supplémentaires ont causé une accumulation de retards que la compagnie ne peut plus rattraper, avait indiqué la direction vendredi.

Première publication : 30/10/2011

  • AUSTRALIE

    Tous les vols de la compagnie Qantas annulés en raison d'un conflit social

    En savoir plus

  • FRANCE - TRANSPORTS

    La direction d'Air France espère maintenir 80 % des vols

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)