Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Asie - pacifique

Inondations à Bangkok : la colère monte dans les quartiers nord, le centre toujours épargné

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/11/2011

Dans certains quartiers inondés du nord de Bangkok, les habitants manifestent leur mécontentement : ils accusent les autorités de les avoir sacrifiés pour protéger le centre de la capitale, toujours au sec.

AFP - Quelques centaines de personnes dont les habitations dans le Nord-Est de Bangkok sont inondées depuis des jours, ont réclamé lundi une évacuation plus rapide de l'eau, accusant les autorités de les sacrifier pour protéger le centre de la capitale toujours au sec.

Dimanche soir, plusieurs centaines de personnes selon la police s'étaient rassemblées près d'une écluse du district de Khlong Sam Wa, exigeant qu'elle soit ouverte plus largement qu'elle ne l'est actuellement pour évacuer plus vite l'eau qui submerge leur quartier.

Et beaucoup d'entre elles sont revenues lundi, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le Centre de coordination des secours (Froc) a demandé l'aide de l'armée "dans les zones où il y a des conflits", a indiqué le ministre de la Défense Yuthasak Sasipabha, précisant que l'armée avait envoyé "200 hommes de la police militaire" autour de plusieurs écluses.

Plusieurs districts du nord et de l'est de la capitale sont inondés depuis plus d'une semaine après l'arrivée de masses d'eau colossales venues du nord, tout comme certains quartiers sur les rives du fleuve Chao Phraya qui traverse la ville. Et la situation dans ces zones "reste critique", a estimé lundi le Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha).

Le centre financier et d'affaires de Bangkok est en revanche épargné par ces inondations historiques qui ont fait au moins 381 morts depuis fin juillet.

Samedi, des habitants avaient détruit une digue dans le nord de la ville, selon Ocha, qui a noté que "des tensions ont été rapportées entre autorités et habitants qui craignent que les digues n'empêchent l'eau d'être évacuée de leur district".

"Ma maison est inondée depuis deux mois et c'est pire depuis deux semaines. Ca m'arrive à la poitrine mais de l'autre côté, c'est sec. Je veux qu'ils ouvrent tout de suite l'écluse" de Khlong Sam Wa, a expliqué Samorn Sohwiset, 43 ans.

L'impact sur le tourisme...
Si "ils n'ouvrent pas l'écluse, je dois le faire moi-même. Ils s'intéressent à ces gens riches. Je suis pauvre, mais je suis aussi important", a commenté un autre habitant en train de creuser à la pelle une tranchée pour tenter d'évacuer l'eau en reliant les deux côtés du canal, de part et d'autre de la porte de l'écluse.

L'autorité administrative de Bangkok a assuré s'inquiéter du sort de la population dans son ensemble mais ne pas pouvoir faire plus pour ces habitants.

"Si nous permettons un plein débit de l'eau, elle ira vers les parcs industriels de l'Est et vers d'autres districts", a précisé son porte-parole Jate Sopitpongstorn.

Après la grande marée du week-end dernier, les autorités espèrent pouvoir évacuer vers le Golfe de Thaïlande les milliards de mètres cubes d'eau accumulés au nord à travers les nombreux canaux et fleuves dans et autour de Bangkok.

Ces inondations, les pires depuis des décennies, ont d'autre part provoqué l'arrêt de centaines d'usines.

La Premier ministre Yingluck Shinawatra a estimé lundi que la remise sur pied des parcs industriels inondés était "susceptible de prendre trois mois".

La Banque de Thaïlande a déjà abaissé la semaine dernière de 4,1% à 2,6% ses prévisions de croissance pour 2011.

 

Première publication : 31/10/2011

  • THAÏLANDE

    Les dissensions politiques compliquent la gestion des inondations

    En savoir plus

  • THAÏLANDE

    Le Japon disposé à faire travailler des ouvriers thaïlandais victimes des inondations

    En savoir plus

  • THAÏLANDE

    Bangkok menacée par une montée des eaux historique

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)