Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye l'UE !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 02/11/2011

"On s'est fait papandréouter"

Presse française, Mercredi 2 novembre. Au menu de la presse française ce matin, la pagaille européenne après l’annonce par Georges Papandréou, le premier ministre grec, d’un référendum sur le plan de sauvetage proposé par l’Union à son pays.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence cette revue de presse avec Libération qui revient, comme l’ensemble de la presse française ce matin, sur la décision du premier ministre grec d’organiser un référendum sur le plan de sauvetage européen.
 
Libération qui s’est mis au grec pour l’occasion, et titre en version originale: «Chaos». Le journal pour qui le premier ministre grec vient de soulever «la seule vraie question»: «que pensent les peuples de la brutale cure d’austérité qui va s’abattre sur eux?».
 
C’est bien sûr LA question qui fâche, et sur laquelle revient aussi la Tribune ce matin, en évoquant aussi le séisme politique et financier provoqué par la décision grecque. «Un coup de massue qui rend lucide» écrit le journal. « La Grèce, berceau mondial de la démocratie se devait de nous rappeler que les peuples peuvent de temps en temps avoir leur mot à dire, par exemple leur appartenance à la zone euro».
 
On est, en revanche, beaucoup plus sévère ce matin du côté du Figaro, qui titre: «Papandréou, l’homme qui met l’euro en péril» et qui, «avec une incompréhensible désinvolture», vient de se livrer à un «dangereux coup de poker». Papandréou premier ministre d’un pays qui vient de se placer lui-même «au ban de l’Europe», un pays «entré par effraction dans la monnaie unique avec des comptes publics falsifiés, réputé pour son laxisme fiscal et son inefficacité administrative».
 
A voir toujours sur la colère des partenaires de la Grèce la Une du Canard Enchaîné, qui titre sur le cri des 26 Européens: «On s’est fait papandréouter !».
Le journal qui revient notamment sur les efforts du président Sarkozy pour faire adopter le plan de sauvetage de l’Union: «Supersarko répétait en bombant le torse que «sans cet accord, ce n’est pas l’Europe, c’est le monde entier qui sombrait». Il va devoir trouver mieux dans le catastrophisme triomphant ».
 
Le Figaro qui explique aussi comment le projet de référendum grec vient bouleverser la réunion du G20 qui commence aujourd’hui à Cannes, comment «la mécanique parfaitement huilée par les sherpas de l’Elysée» se trouve désormais «grippée». L’Europe avait promis à ses partenaires, notamment chinois et américains, qu’elle arriverait unie au G20. C’est loupé.
 
La Chine, qui participe à ce sommet, est aujourd’hui en position de faiseur de rois et son président, Hu Jintao, a accordé une interview, au Figaro où il est beaucoup question de solidarité…
 
La crise, le référendum grec, et la pagaille européenne, c’est à voir pour terminer avec deux petits dessins.
Le premier est dans le Monde: on y voit le premier ministre grec soumettre ces questions à ces concitoyens:  « Etes-vous pour ou contre: la visite d’un huissier? Etes-vous pour ou contre: remplacer le vin grec par du vinaigre? Pour ou contre vous taper sur la tête avec un marteau pendant 30 ans?». C’est forcément peu probable.
 
Et puis on a aussi un dessin dans le Parisien sur cette énième remise en question européenne; on y voit Nicolas Sarkozy et Angela Merkel devant un cheval de Troie: «J’arrive pas à me rappeler qui a fait entrer ça dans l’Union européenne».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/03/2017 Revue de presse française

"Valls, M. Déloyal"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 30 mars, les réactions à l’annonce, par Manuel Valls, qu’il votera en faveur d’Emmanuel Macron dès le premier tour de la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse internationale

"Trump contre la planète"

Au menu de cette revue de presse internationale du mercredi 29 mars : le déclenchement du Brexit, l’acquittement de Simone Gbagbo jugée pour crimes contre l’humanité par la...

En savoir plus

29/03/2017 Revue de presse française

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

Au menu de cette revue de presse française du mercredi 29 mars : le début du Brexit, les programmes économiques des candidats à la présidentielle française passés au crible par...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse internationale

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

Au menu de cette revue de presse internationale du mardi 28 mars : le bras de fer entre Theresa May et Nicola Sturgeon, à la veille du déclenchement du Brexit, l’arrestation de...

En savoir plus

28/03/2017 Revue de presse française

"Le mystère Fillon"

Au menu de cette revue de presse française du mardi 28 mars : la suite du mouvement social en Guyane, la convocation de Penelope Fillon par les juges, la contre-attaque de son...

En savoir plus