Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les marchés financiers inquiets pour l'Italie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Hecker : "Il faut faire plus sur la prévention de la radicalisation"

En savoir plus

FOCUS

Le divorce bientôt légal aux Philippines ?

En savoir plus

EUROPE

Référendum sur le plan anticrise : George Papandréou devra convaincre lors du G20

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/11/2011

Approuvé par le gouvernement grec, le référendum sur le plan anticrise souhaité par le Premier ministre George Papandréou pourrait se dérouler en décembre. Un référendum qui sera difficile à défendre devant les dirigeants européens lors du G20.

AFP - Les partenaires européens de la Grèce vont faire pression mercredi sur le Premier ministre Georges Papandréou pour qu'il soumette le plan de sauvetage de son pays au vote du Parlement grec avant le référendum controversé, a-t-on appris de source gouvernementale européenne.

"On veut s'assurer que les engagements sont tenus par la Grèce, afin de débloquer la prochaine tranche des prêts internationaux déjà promis à Athènes", a-t-on affirmé de même source. La Grèce a besoin de ces fonds de l'UE et du Fonds monétaire international (FMI) pour échapper à la faillite dans les prochaines semaines.

Le président français Nicolas Sarkozy, la chancelière allemande Angela Merkel, les principaux dirigeants européens et la patronne du FMI Christine Lagarde devaient s'entretenir mercredi soir à Cannes (France) avec Georges Papandréou, qui a semé la panique en annonçant un référendum sur le plan de sauvetage de la Grèce conclu dans la douleur la semaine dernière à Bruxelles.

Dossier

"Si le vote de confiance de vendredi passe" au Parlement grec, "on peut imaginer que les parlementaires grecs adoptent formellement le plan de sauvetage avant l'organisation du référendum", a ajouté cette source.

Le référendum devrait, lui, dans l'esprit des partenaires de la Grèce, "porter sur la question plus large de l'appartenance ou non du pays à la zone euro", a-t-elle poursuivi.

Première publication : 02/11/2011

  • GRÈCE

    Le gouvernement soutient le référendum voulu par Papandréou

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    L'accord européen arraché à Bruxelles, un soulagement teinté d'inquiétudes

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Les principales mesures adoptées par les dirigeants européens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)