Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Culture

Une toile de Klimt trouve preneur à plus de 40 millions de dollars

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2011

À New York, un tableau du peintre symboliste autrichien Gustav Klimt a été acheté pour 40,4 millions de dollars, mercredi, au cours d'une vente aux enchères organisée par Sotheby's.

AFP - Une toile de Gustav Klimt volée par les nazis et récemment restituée au petit-fils de sa propriétaire a été vendue mercredi soir 40,4 millions de dollars chez Sotheby's à New York, frôlant le record pour un paysage du peintre symboliste autrichien.

"Litzlberg am Attersee", montrant les bords du lac Attersee en Autriche, a largement dépassé son estimation de 25 millions de dollars, lors des enchères d'automne de Sotheby's où les ventes d'art moderne et impressioniste sont cependant généralement restées dans la fourchette des estimations.

Mardi, les acheteurs avaient à l'inverse boudé les oeuvres phare chez Christie's : "Petite danseuse de 14 ans", une statuette de bronze de Degas, estimée à entre 25 et 35 millions de dollars n'avait pas trouvé preneur, pas plus que deux Picasso, "Femme endormie" et "Tête de femme au chapeau mauve", estimées chacune entre 12 et 18 millions.

Dans un marché nerveux, la maison d'enchères a reconnu qu'il lui faudrait probablement être "plus prudente" dans ses estimations.

A l'inverse, les responsables de Sotheby's se sont dits mercredi soir "très contents". Après l'expérience de mardi, ils n'avaient pas hésité à faire baisser certaines estimations.

Dans un "marché très volatile", les estimations "sont cruciales", a expliqué Simon Shaw, responsable de l'art moderne et impressionniste chez Sotheby's. "Ce n'est pas le moment de prendre des risques".

Le clou de la vente chez Sotheby's devait être un bas relief de bronze d'Henri Matisse, "Nu de dos", estimé à entre 20 et 30 millions de dollars, faisant partie d'une série de quatre sculptures qui devaient être mises aux enchères ces prochains mois.

Mais les quatre sculptures ont été vendues mardi à un particulier, pour un montant non précisé.

Autre vente phare de la soirée, un Picasso, "L'Aubade", grande toile de près de 2m de large peinte en 1967, a été adjugée pour 23,04 millions de dollars (estimée entre 18 et 25 millions).

Cette même toile avait été adjugée 100.000 dollars en 1979 chez Sotheby's, selon David Norman, co-président international pour l'art moderne et impressionniste chez Sotheby's.

L'oeuvre de Klimt, vedette incontestée de la soirée, avait été volée en 1938 après le rattachement de l'Autriche à l'Allemagne, et restituée au printemps dernier par le Museum der Moderne de Salzburg à Georges Jorisch, petite-fils d'Amalie Redlich morte en déportation.

Autre succès de la soirée, une toile de Gustave Caillebotte, "le pont d'Argenteuil et la Seine", a été adjugée pour 18 millions de dollars (estimation entre 9 et 12 millions). C'est un record pour l'artiste impressioniste lors d'une vente aux enchères.

Au total, 57 des 70 oeuvres mises aux enchères chez Sotheby's ont été vendues (81,4%), pour un total de 199,80 millions de dollars, en phase avec les estimatations.

Parmi les invendus, figurent deux petits Renoir, trois Miro, un Derain, un Pissaro et un Picasso.

Mardi, 31 des 82 oeuvres mises aux enchères chez Christie's n'avaient pas été vendues (38%). Les ventes y ont rapporté 140,7 millions de dollars, bien en dessous des estimations (entre 211 à 304 millions).

Deux oeuvres y ont cependant atteint des records.

"La femme qui pleure" de Picasso, une gravure estimée à entre 1,5 et 2,5 millions de dollars a été adjugée à 5,12 millions de dollars, et une toile du surréaliste Max Ernst "The stolen Mirror", l'a été pour 16,32 millions de dollars, un record pour le peintre allemand.
 

Première publication : 03/11/2011

  • ART CONTEMPORAIN

    L'édition 2011 de la Fiac peu affectée par la crise

    En savoir plus

  • ART

    Un tableau de Jules Breton rendu à la France un siècle après avoir été volé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)