Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Les miliciens islamistes de Misrata affirment contrôler l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Série d'attentats meurtriers en Irak, Bagdad favorable à une conférence internationale

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Bordeaux reste en tête, l'OM signe son premier succès

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • La Libye renonce à accueillir la Coupe d'Afrique des nations en 2017

    En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

Culture

Une toile de Klimt trouve preneur à plus de 40 millions de dollars

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2011

À New York, un tableau du peintre symboliste autrichien Gustav Klimt a été acheté pour 40,4 millions de dollars, mercredi, au cours d'une vente aux enchères organisée par Sotheby's.

AFP - Une toile de Gustav Klimt volée par les nazis et récemment restituée au petit-fils de sa propriétaire a été vendue mercredi soir 40,4 millions de dollars chez Sotheby's à New York, frôlant le record pour un paysage du peintre symboliste autrichien.

"Litzlberg am Attersee", montrant les bords du lac Attersee en Autriche, a largement dépassé son estimation de 25 millions de dollars, lors des enchères d'automne de Sotheby's où les ventes d'art moderne et impressioniste sont cependant généralement restées dans la fourchette des estimations.

Mardi, les acheteurs avaient à l'inverse boudé les oeuvres phare chez Christie's : "Petite danseuse de 14 ans", une statuette de bronze de Degas, estimée à entre 25 et 35 millions de dollars n'avait pas trouvé preneur, pas plus que deux Picasso, "Femme endormie" et "Tête de femme au chapeau mauve", estimées chacune entre 12 et 18 millions.

Dans un marché nerveux, la maison d'enchères a reconnu qu'il lui faudrait probablement être "plus prudente" dans ses estimations.

A l'inverse, les responsables de Sotheby's se sont dits mercredi soir "très contents". Après l'expérience de mardi, ils n'avaient pas hésité à faire baisser certaines estimations.

Dans un "marché très volatile", les estimations "sont cruciales", a expliqué Simon Shaw, responsable de l'art moderne et impressionniste chez Sotheby's. "Ce n'est pas le moment de prendre des risques".

Le clou de la vente chez Sotheby's devait être un bas relief de bronze d'Henri Matisse, "Nu de dos", estimé à entre 20 et 30 millions de dollars, faisant partie d'une série de quatre sculptures qui devaient être mises aux enchères ces prochains mois.

Mais les quatre sculptures ont été vendues mardi à un particulier, pour un montant non précisé.

Autre vente phare de la soirée, un Picasso, "L'Aubade", grande toile de près de 2m de large peinte en 1967, a été adjugée pour 23,04 millions de dollars (estimée entre 18 et 25 millions).

Cette même toile avait été adjugée 100.000 dollars en 1979 chez Sotheby's, selon David Norman, co-président international pour l'art moderne et impressionniste chez Sotheby's.

L'oeuvre de Klimt, vedette incontestée de la soirée, avait été volée en 1938 après le rattachement de l'Autriche à l'Allemagne, et restituée au printemps dernier par le Museum der Moderne de Salzburg à Georges Jorisch, petite-fils d'Amalie Redlich morte en déportation.

Autre succès de la soirée, une toile de Gustave Caillebotte, "le pont d'Argenteuil et la Seine", a été adjugée pour 18 millions de dollars (estimation entre 9 et 12 millions). C'est un record pour l'artiste impressioniste lors d'une vente aux enchères.

Au total, 57 des 70 oeuvres mises aux enchères chez Sotheby's ont été vendues (81,4%), pour un total de 199,80 millions de dollars, en phase avec les estimatations.

Parmi les invendus, figurent deux petits Renoir, trois Miro, un Derain, un Pissaro et un Picasso.

Mardi, 31 des 82 oeuvres mises aux enchères chez Christie's n'avaient pas été vendues (38%). Les ventes y ont rapporté 140,7 millions de dollars, bien en dessous des estimations (entre 211 à 304 millions).

Deux oeuvres y ont cependant atteint des records.

"La femme qui pleure" de Picasso, une gravure estimée à entre 1,5 et 2,5 millions de dollars a été adjugée à 5,12 millions de dollars, et une toile du surréaliste Max Ernst "The stolen Mirror", l'a été pour 16,32 millions de dollars, un record pour le peintre allemand.
 

Première publication : 03/11/2011

  • ART CONTEMPORAIN

    L'édition 2011 de la Fiac peu affectée par la crise

    En savoir plus

  • ART

    Un tableau de Jules Breton rendu à la France un siècle après avoir été volé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)