Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

Economie

Touché par la crise, BNP Paribas va licencier des centaines de personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/11/2011

Avec un bénéfice net en repli de près de 72 %, la banque BNP Paribas a indiqué jeudi qu'elle allait procéder à des réductions d'effectif. Il s'agit d'une conséquence directe de la décote acceptée de 60 % de la dette grecque.

AFP - Le groupe bancaire BNP Paribas annoncera aux alentours du 15 novembre des réductions d'effectifs qui concerneront des "centaines" de postes, a déclaré jeudi son directeur général, Baudoin Prot, sur BFM Business.

"Nous aurons des annonces de réductions d'effectifs", a déclaré M. Prot répondant à une question sur des suppressions éventuelles d'emplois. Le numéro 1 de BNP Paribas a précisé que ces annonces interviendraient "autour du 15 novembre", devant "accompagner notre plan de réduction d'effectifs" sur dix ans.

Ces suppressions d'emplois se feront "essentiellement dans la banque d'investissement et au niveau mondial", a-t-il précisé par la suite sur Radio Classique. La France sera concernée, a ajouté Beaudoin Prot, sans toutefois donner de chiffres.

Les activités de banque d'investissement, traditionnellement très juteuses, ont été fortement touchées par la crise de la dette.

BNP Paribas a annoncé jeudi un bénéfice net en repli de 71%, à 541 millions d'euros, marqué notamment par une dépréciation très importante de ses titres d'Etat grecs.
 

Première publication : 03/11/2011

  • BANQUES

    Des investisseurs moyen-orientaux à la rescousse de BNP Paribas ?

    En savoir plus

  • BANQUES

    Michel Pébereau quittera la présidence de BNP Paribas en décembre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)