Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La leçon de démocratie du Nigéria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'alternance démocratique au Nigeria, modèle pour le reste du continent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La victoire annoncée de l'opposant Muhammadu Buhari au Nigeria

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Climat : "Les chances sont bonnes" de parvenir à un accord à Paris

En savoir plus

FACE À FACE

Nicolas Sarkozy : après la victoire, retour à la case judiciaire

En savoir plus

FOCUS

Inde : les musulmans et les chrétiens dans le viseur des ultranationalistes hindous

En savoir plus

REPORTERS

San Cristóbal, le chaudron vénézuélien

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Arnaud Viard, les joies et les peines de l'autofiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Moriarty, l'alchimie gagnante

En savoir plus

FRANCE

Charlie Hebdo lance un blog après le piratage de son site internet

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2011

Alors que ses locaux parisiens ont été incendiés et son site internet piraté, Charlie Hebdo a pris la décision de lancer un blog via WordPress. Les locaux de Libération permettent pour l'instant à l'équipe du journal de réaliser la version papier.

AFP - Faute de parvenir à remettre en ligne son site internet à cause d'attaques pirates, l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, déjà privé de locaux depuis l'incendie criminel survenu mercredi, a décidé de lancer un blog (http://charliehebdo.wordpress.com/), a constaté l'AFP jeudi.

"Les locaux de Charlie ont brûlé. Le site de Charlie, harcelé par les hackers, est hors-service", est-il écrit sur la page d'accueil. "Et voilà que le compte Facebook de Charlie, dont la page officielle est inondée de menaces islamistes, est bloqué par le site, sous prétexte, ô découverte, que Charlie Hebdo n’est pas une +vraie+ personne".

"Facebook trouve également que la Une publiée par Charlie contrevient aux règles d’utilisation du site qui, précise-t-on dans un message surréaliste, interdisent +les publications avec des contenus graphiques, sexuellement explicites ou avec des corps trop dénudés+", est-il également souligné.

La page officielle du journal sur Facebook demeure accessible aux internautes - les messages continuaient à être postés en masse jeudi soir - mais son responsable et modérateur, suspendu, ne peut plus y accéder.

Un blocage qui empêche la fermeture de la page aux contributions extérieures comme le souhaitait l'équipe de Charlie Hebdo. Depuis mercredi, des milliers de commentaires, parfois très hostiles, en français ou en arabe, ont été postés par des internautes se disant indignés par le journal, rebaptisé "Charia hebdo" avec le prophète Mahomet en Une.

"Charlie renaît de ses cendres grâce à Libération (qui nous héberge pour la version papier) et WordPress (système de gestion de contenu libre, NLDR): sur ce blog et sur le compte Twitter de Charlie, suivez-nous, soutenez-nous, battons-nous!", conclut le message d'accueil du blog.

Première publication : 04/11/2011

  • MÉDIAS

    Depuis son piratage, le site de "Charlie Hebdo" demeure absent du Net

    En savoir plus

  • FRANCE

    "Charlie Hebdo" trouve refuge dans les colonnes de "Libé"

    En savoir plus

  • FRANCE

    L’incendie des locaux de "Charlie Hebdo" déclenche des réactions contrastées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)