Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Paris compte s'abstenir sur la demande d'adhésion d'un État palestinien à l'ONU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2011

La France a effectué une volte-face diplomatique en annonçant qu'elle s'abstiendrait en cas de vote au Conseil de sécurité de l'ONU sur la reconnaissance d'un État palestinien.

REUTERS - La France s'abstiendra au Conseil de sécurité de l'Onu en cas de vote sur une admission de l'Autorité palestinienne au sein des Nations unies, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un point de presse électronique mis en ligne vendredi.

La demande auprès de l'Onu a été déposée par le président palestinien Mahmoud Abbas le 23 septembre lors de l'assemblée générale de l'Onu à New York.
Elle est désormais examinée par le Conseil de sécurité des Nations unies, qui devrait se prononcer aux alentours du 11 novembre. Les Etats-Unis, qui disposent en tant que membre permanent du Conseil de sécurité d'un droit de veto, ont d'ores et déjà prévenu qu'ils l'exerceraient si la requête était soumise à un vote.

Mais une réunion de diplomates du Conseil de sécurité a confirmé jeudi que les Etats-Unis n'auraient probablement pas à opposer leur veto. La plupart des diplomates de l'Onu pensent que les Palestiniens n'obtiendront que huit voix au lieu des neuf sur quinze nécessaires à l'adoption d'une résolution.

"Le représentant permanent de la France aux Nations unies a indiqué que la France n'aurait pas d'autre choix que de s'abstenir au Conseil de sécurité", peut-on lire dans le document.

"Dans ce contexte, la France réitère sa proposition consistant à envisager, à ce stade, pour la Palestine le statut d'Etat non-membre observateur à-travers une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui serait une étape supplémentaire vers l'admission", ajoute le texte.

La Palestine a été admise le 31 octobre en tant que membre à part entière de l'Unesco, organisation qui dépend de l'Onu, suscitant, là aussi, le mécontentement d'Israël et des Etats-Unis.

Première publication : 04/11/2011

  • NATIONS UNIES

    L'Unesco appelle les États-Unis à maintenir leurs financements

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Adhésion de la Palestine à l'Unesco : Israël rétorque en accélérant la colonisation

    En savoir plus

  • ONU

    La Palestine devient membre à part entière de l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)