Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-orient

Paris compte s'abstenir sur la demande d'adhésion d'un État palestinien à l'ONU

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/11/2011

La France a effectué une volte-face diplomatique en annonçant qu'elle s'abstiendrait en cas de vote au Conseil de sécurité de l'ONU sur la reconnaissance d'un État palestinien.

REUTERS - La France s'abstiendra au Conseil de sécurité de l'Onu en cas de vote sur une admission de l'Autorité palestinienne au sein des Nations unies, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un point de presse électronique mis en ligne vendredi.

La demande auprès de l'Onu a été déposée par le président palestinien Mahmoud Abbas le 23 septembre lors de l'assemblée générale de l'Onu à New York.
Elle est désormais examinée par le Conseil de sécurité des Nations unies, qui devrait se prononcer aux alentours du 11 novembre. Les Etats-Unis, qui disposent en tant que membre permanent du Conseil de sécurité d'un droit de veto, ont d'ores et déjà prévenu qu'ils l'exerceraient si la requête était soumise à un vote.

Mais une réunion de diplomates du Conseil de sécurité a confirmé jeudi que les Etats-Unis n'auraient probablement pas à opposer leur veto. La plupart des diplomates de l'Onu pensent que les Palestiniens n'obtiendront que huit voix au lieu des neuf sur quinze nécessaires à l'adoption d'une résolution.

"Le représentant permanent de la France aux Nations unies a indiqué que la France n'aurait pas d'autre choix que de s'abstenir au Conseil de sécurité", peut-on lire dans le document.

"Dans ce contexte, la France réitère sa proposition consistant à envisager, à ce stade, pour la Palestine le statut d'Etat non-membre observateur à-travers une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, qui serait une étape supplémentaire vers l'admission", ajoute le texte.

La Palestine a été admise le 31 octobre en tant que membre à part entière de l'Unesco, organisation qui dépend de l'Onu, suscitant, là aussi, le mécontentement d'Israël et des Etats-Unis.

Première publication : 04/11/2011

  • NATIONS UNIES

    L'Unesco appelle les États-Unis à maintenir leurs financements

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Adhésion de la Palestine à l'Unesco : Israël rétorque en accélérant la colonisation

    En savoir plus

  • ONU

    La Palestine devient membre à part entière de l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)