Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-orient

Israël arraisonne une mini-flottille en direction de Gaza

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/10/2013

Les autorités israéliennes ont intercepté deux embarcations pro-palestiniennes qui voulaient briser le blocus israélien de la bande de Gaza. L'abordage s'est déroulé sans heurts, assure la marine. Les militants seront expulsés.

AFP - La marine israélienne a arraisonné vendredi après-midi deux bateaux pro-palestiniens, un irlandais et un canadien, qui tentaient de briser le blocus israélien de la bande de Gaza, selon un communiqué de l'armée.

Une source sécuritaire israélienne a précisé à l'AFP que l'abordage n'avait pas fait de blessé.

"Il y a peu, des commandos de marine israéliens ont abordé les bateaux qui étaient en route pour la bande de Gaza et tentaient de forcer le blocus de sécurité maritime mis en place conformément au droit international", a affirmé le communiqué militaire.

"L'opération s'est déroulée comme prévu et les commandos de marine ont pris toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité des militants à bord des navires autant que la leur", précise le communiqué.

Partis de Turquie, les deux navires, le Saoirse ("Liberté" en gaélique) et le Tahrir ("Libération" en arabe), qui transportent 27 personnes au total et 30.000 dollars de médicaments, vont être acheminés vers le port israélien d'Ashdod, au sud de Tel-Aviv, selon la procédure déjà testée avec les précédentes flottilles internationales à destination de Gaza.

Les militants pro-palestiniens seront ensuite expulsés d'Israël vers leurs pays respectifs.

Dans un communiqué, les organisateurs de la campagne "Freedom Waves To Gaza" (Vagues de la liberté vers Gaza) ont dénoncé "un arraisonnement illégal dans les eaux internationales".

"Il est évident que 27 civils à bord de deux petits bateaux, transportant seulement des médicaments, ne constitue en aucune façon une menace contre la sécurité de l'Etat d'Israël", a affirmé Huwaida Arraf, une porte-parole des organisateurs.

"En dépit de cette agression israélienne, nous continuerons, vague après vague, par air, par mer et par terre, pour défier la politique illégale d'Israël envers Gaza et toute la Palestine", a-t-elle ajouté.

Les équipages des deux navires avaient reçu pour consigne de ne pas opposer de résistance à la marine israélienne, avait auparavant indiqué Denis Kosseim, un porte-parole de l'opération, interrogé par téléphone du Canada.

"Nos délégués ont signé un document dans lequel ils se sont engagés à ne pas opposer de résistance en cas d'arraisonnement de la part d'Israël. Nous espérons qu'ils pourront ensuite repartir chez eux sans être inquiétés", a-t-il précisé.

Israël défend régulièrement son droit à maintenir le blocus de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas, afin d'empêcher la contrebande d'armes.

Une précédente flottille avait été arrêtée en mai 2010 par la marine israélienne lors d'un raid très controversé qui a fait neuf morts parmi des militants pro-palestiniens turcs et provoqué une crise diplomatique entre la Turquie et Israël.

Une deuxième flottille a essayé de partir de Grèce en juillet, mais les autorités grecques lui ont interdit d'appareiller.

Seul un petit bateau français, le Dignité-Al Karama, avait pu échapper à la vigilance des garde-côtes grecs mais il avait été ensuite arraisonné par des vedettes israéliennes.

 

Première publication : 04/11/2011

  • FLOTTILLE POUR GAZA

    Le "Dignité al-Karama" a été arraisonné par la marine israélienne

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    La Ligue arabe va soumettre la demande d'adhésion d'un État palestinien à l'ONU

    En savoir plus

  • ISRAËL

    La commission d'enquête sur la "flottille de la paix" rend son rapport préliminaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)