Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Afrique

Ellen Sirleaf accuse son rival Winston Tubman de "violer la Constitution"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2011

La présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf accuse l'opposant Winston Tubman, de "violer la Constitution" en appelant au boycott du second tour de la présidentielle qui aura lieu mardi, conformément à la décision de la Commission électorale.

AFP - La chef d'Etat sortante du Liberia Ellen Johnson Sirleaf a accusé samedi Winston Tubman, son rival au second tour de la présidentielle, de "violer la Constitution" en ayant appelé les électeurs à boycotter le scrutin prévu mardi.

"M. Winston Tubman a appelé les Libériens à abandonner leur droit de vote. Il a appelé les gens à violer la Constitution. Quand vous commencez à violer la Constitution, où vous arrêterez-vous ?", a affirmé Mme Sirleaf dans une déclaration publique au siège de la présidence à Monrovia.

Winston Tubman, du Congrès démocratique pour le changement (CDC, opposition) en lice avec Mme Sirleaf pour le second tour de la présidentielle, avait appelé vendredi soir ses partisans et les Libériens à boycotter le scrutin.

"Nous informons officiellement le peuple libérien et le monde que le CDC ne peut pas participer au scrutin du 8 novembre. Nous appelons tous les partisans du CDC, tous les sympathisants et tous les Libériens à ne pas se rendre aux urnes le 8 novembre", avait-il déclaré au siège de son parti.

Il avait aussi appelé ses partisans à un rassemblement samedi à Monrovia pour une "veille" nationale "pour la paix" mais aussi "pour une élection transparente".

Malgré l'appel au boycott, la Commission électorale nationale (NEC) organisera le scrutin "comme prévu" mardi, conformément à son "mandat constitutionnel", a affirmé vendredi soir à l'AFP la présidente de la NEC par intérim, Elizabeth Nelson.

Un responsable du Parti de l'unité (UP), la formation de Mme Sirleaf, a rejeté l'appel au boycott de l'opposition, affirmant à l'AFP qu'il n'avait "aucune signification car les bulletins de vote ont déjà été imprimés".

"Appeler au boycott à ce stade n'apportera aucun changement", a ajouté Eugene Nagbe, responsable national de la campagne d'UP.

Première publication : 05/11/2011

  • LIBERIA

    L'opposant libérien Winston Tubman appelle à boycotter le second tour

    En savoir plus

  • LIBERIA

    L'opposition dénonce des fraudes et se retire de l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Récente Nobel de la paix, Ellen Johnson Sirleaf en quête d’un deuxième mandat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)