Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

asie

Un général américain limogé pour avoir critiqué le président Karzaï

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/11/2011

Le général américain Peter Fuller, commandant adjoint de la mission de l'Otan en Afghanistan (Isaf) a été relevé de ses fonctions vendredi en raison de ses récentes déclarations dans la presse, critiques envers le président afghan Hamid Karzaï.

AFP - Un responsable de la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf), le général américain Peter Fuller, a été relevé de son commandement vendredi pour avoir déclaré à un quotidien que le président Hamid Karzaï était "coupé de la réalité", a annoncé l'Isaf dans un communiqué.

Le général (deux étoiles) Fuller était le commandant adjoint de la mission de l'Otan chargée de la formation de 352.000 soldats et policiers afghans d'ici octobre 2012.

La décision, prise par le commandant des forces internationales en Afghanistan, le général (quatre étoiles) John Allen, a été prise "à la suite des récents commentaires publics inappropriés" tenus par l'officier, précise le communiqué.

Dans un entretien au quotidien américain Politico jeudi, le général Fuller avait vivement réagi à une récente déclaration du président Karzaï, selon qui l'Afghanistan se placerait du côté du Pakistan en cas de guerre avec les Etats-Unis.

"Autant m'enfoncer une aiguille dans l'oeil. Vous rigolez, on vient de vous donner 11,6 milliards de dollars et maintenant vous nous dites +Je n'en ai rien à faire+", s'était-il emporté au cours de l'entretien.

Souvent présenté comme une personnalité changeante, le président Karzaï s'est à de nombreuses reprises placé en porte-à-faux avec les Etats-Unis, critiquant notamment les raids américains à l'origine de la mort de civils.

Selon le général Allen, cité dans le communiqué, "ces commentaires malheureux ne sont pas indicatifs de notre solide relation actuelle avec le gouvernement afghan, ses chefs ou de notre engagement commun pour l'emporter en Afghanistan".

Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a soutenu la décision du général Allen dans lequel il a "entière confiance", a affirmé à l'AFP un porte-parole du Pentagone, le capitaine de vaisseau John Kirby.

 

Première publication : 05/11/2011

  • DIPLOMATIE

    La paix en Afghanistan au cœur d'une conférence à Istanbul

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Une dizaine de soldats de l'Otan tués dans un attentat suicide à Kaboul

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    En visite à Kaboul, Hillary Clinton veut soutenir la réconciliation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)