Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : tableau noir pour l'exécutif ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

FRANCE

Décrue amorcée après trois jours de pluies diluviennes dans le sud-est de la France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/11/2011

La tendance est à la décrue dans le Var et les Alpes-Maritimes, après les pluies diluviennes qui ont fait trois morts ces dernières 48 heures. Jusqu'à 16 départements avaient été placés en vigilance orange durant le week-end.

AFP - Seul le Var restait en alerte orange lundi soir face au risque d'inondations dans la plaine de l'Argens, après les pluies diluviennes du week-end qui ont fait trois morts et d'importants dégâts dans le sud-est, où de nouvelles pluies sont attendues mardi.
             
Remontant de Méditerranée, ces précipitations, parfois orageuses, déverseront des quantités d'eau localement fortes sur la Corse et l'est de la région Paca, notamment sur le littoral où le vent soufflera jusqu'à 90 km/h, mais seront moins importantes que durant le week-end, selon Météo France.
             
Elles gagneront dans la journée le Languedoc et le Roussillon.
             
La décrue s'est amorcée partout lundi matin mais elle se fait très lentement sur l'Argens en amont de Fréjus (Var), dont le niveau pourrait remonter jusqu'à six mètres à Roquebrune mardi matin en raison des nouvelles pluies orageuses prévues autour du massif des Maures.
             
Jusqu'à 16 départements du sud du pays avaient été placés en vigilance orange par Météo France durant le week-end au plus fort des intempéries qui ont fait trois morts, un SDF de nationalité allemande dans l'Hérault et un couple de personnes âgées dans le Var.
             
L'heure est désormais aux réparations en Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), où la préfecture de défense et de sécurité de la zone sud a dénombré au total "4.608 interventions des services de secours, dont 614 mises en sécurité". Six hélicoptères de la sécurité civile et deux de la gendarmerie ont secouru 123 personnes.
             
Dans le Var, plus de 300 mm de pluie, soit l'équivalent de trois mois de précipitations, sont tombés en trois jours, notamment à Roquebrune-sur-Argens, Puget-sur-Argens et le Muy, des communes déjà touchées en juin 2010 par des inondations qui avaient fait 23 morts et deux disparus dans le département.
             
Cinq communes restaient privées d'eau potable et 920 foyers n'avaient toujours pas d'électricité dans l'est du département lundi en début de soirée selon la préfecture. Six routes étaient encore coupées mais les transports scolaires ont repris dans l'après-midi.
             
Alors que population et entreprises ne décolèrent pas devant l'ampleur répétée des dégâts, le secrétaire d'Etat au Commerce, au Tourisme et à l'Artisanat, Frédéric Lefebvre, a annoncé lundi des mesures d'aide (plans FISAC et déclaration de catastrophe naturelle) dans les départements concernés, en visitant des communes sinistrées du Var.
             
"Comment ne pas comprendre la colère quand on subit pour la deuxième fois des événements de ce type", a déclaré M. Lefebvre, reconnaissant qu'il fallait "rattraper 20 ans d'inaction" dans l'aménagement des cours d'eau.
             
Le préfet du Var, Paul Mourier, a fait du soutien à l'économie sa priorité en annonçant l'ouverture d'un guichet unique à Fréjus chargé d'accompagner les sinistrés dans leurs démarchés administratives.
             
Selon lui, même si les inondations du week-end ne sont pas comparables à celles de 2010, elles doivent inciter à mettre en place des plans de prévention des risques d'inondation et des programmes d'actions de prévention des inondations, déjà évoqués il y a 17 mois.
             
Le président PS de la région Paca, Michel Vauzelle, a annoncé un million d'euros d'aides. Dans les Alpes-Maritimes, le conseil général a annoncé qu'il débloquait 2,5 millions d'euros pour réparer les dégâts notamment à Pégomas, Auribeau-sur-Siagne, Villeneuve-Loubet et La Colle-sur-Loup, où des centaines de personnes ont dû être évacuées ce week-end.
             
La direction centrale des CRS a enfin annoncé qu'une compagnie serait engagée en renfort dans le Var, mardi et mercredi au moins, pour une mission de "sécurisation" auprès des domiciles sinistrés et de leurs habitants.

 

Première publication : 07/11/2011

COMMENTAIRE(S)