Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : "Oui" à 73% pour la réforme voulue par Nkurunziza

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les francs-maçons interdits de gouvernement en Italie

En savoir plus

LE DÉBAT

Italie : l'alliance qui fait trembler l'Europe

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Microfinance : on ne prête qu’aux pauvres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Yves Duteil : avec "Respect", le poète chanteur signe son grand retour

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le commandant Nicolas Maduro va poursuivre la révolution"

En savoir plus

L’invité du jour

Nadège Beausson-Diagne : "Nous sommes Noires avant d'être nous"

En savoir plus

FOCUS

Nicaragua : face au président Ortega, la colère des étudiants

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Italie : un programme qui entend mettre fin à "l'austérité"

En savoir plus

Asie - pacifique

Une bousculade lors d'une fête religieuse provoque la mort de plusieurs personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2011

Dans le nord de l'Inde, au moins seize personnes ont trouvé la mort dans une bousculade. Un rassemblement religieux était organisé à proximité du fleuve sacré du Gange.

AFP - Au moins seize personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans une bousculade lors d'une fête religieuse près du Gange, le fleuve sacré, dans le nord de l'Inde mardi, ont indiqué les organisateurs.

"Pour le moment 14 femmes et deux hommes ont été signalés comme morts, et 46 autres grièvement blessés", a déclaré à l'AFP D. Santhel Pandiyan, un juge de la ville voisine de Haridwar, depuis le lieu de l'accident.

"Il y avait plus de fidèles que le lieu ne pouvait en accueillir et la bousculade a eu lieu", a-t-il ajouté.

L'accident s'est produit lorsque des dizaines de milliers de fidèles hindous se sont rassemblée autour d'un bûcher dans un ashram pour effectuer des offrandes, près de Haridwar, une ville de pèlerinage considérée par les Hindous comme l'un des sept lieux sacrés de l'Inde, a indiqué Hemant Sahu, porte-parole des organisateurs.

"Trop de gens se sont précipités pour remettre leurs offrandes au feu sacré" et la foule a cédé à la panique, a-t-il ajouté. "Plusieurs personnes sont tombées. Nous pensons que le bilan risque de s'alourdir".

L'ashram Shantikunj accueille actuellement de nombreux pèlerins pour une fête de cinq jours, qui célèbre le centième anniversaire de la naissance de son fondateur, Shreeram Sharma.

Haridwar est située à 107 km au nord de New Delhi, où le Gange émerge des montagnes de l'Himalaya.

Les bousculades de foules sont des accidents fréquents en Inde, notamment sur les lieux de pèlerinage, qui attirent des dizaines de milliers de fidèles.

Le dernier mouvement de foule meurtrier remonte à janvier 2011, dans l'Etat du Kerala (sud), lorsque plus de cent personnes sont mortes lors d'un rassemblement de fidèles qui traversaient la nuit un terrain accidenté pour se rendre à un temple.

En octobre 2008, quelque 220 personnes avaient perdu la vie près d'un temple à Jodhpur (nord-ouest).

Première publication : 08/11/2011

  • INDE

    Bousculade meurtrière lors d'un pèlerinage hindou

    En savoir plus

  • INDE

    Une fête hindoue endeuillée par une bousculade meurtrière dans l'est de l'Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Au moins 63 morts lors d'une bousculade dans un temple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)