Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Asie - pacifique

Une bousculade lors d'une fête religieuse provoque la mort de plusieurs personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2011

Dans le nord de l'Inde, au moins seize personnes ont trouvé la mort dans une bousculade. Un rassemblement religieux était organisé à proximité du fleuve sacré du Gange.

AFP - Au moins seize personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans une bousculade lors d'une fête religieuse près du Gange, le fleuve sacré, dans le nord de l'Inde mardi, ont indiqué les organisateurs.

"Pour le moment 14 femmes et deux hommes ont été signalés comme morts, et 46 autres grièvement blessés", a déclaré à l'AFP D. Santhel Pandiyan, un juge de la ville voisine de Haridwar, depuis le lieu de l'accident.

"Il y avait plus de fidèles que le lieu ne pouvait en accueillir et la bousculade a eu lieu", a-t-il ajouté.

L'accident s'est produit lorsque des dizaines de milliers de fidèles hindous se sont rassemblée autour d'un bûcher dans un ashram pour effectuer des offrandes, près de Haridwar, une ville de pèlerinage considérée par les Hindous comme l'un des sept lieux sacrés de l'Inde, a indiqué Hemant Sahu, porte-parole des organisateurs.

"Trop de gens se sont précipités pour remettre leurs offrandes au feu sacré" et la foule a cédé à la panique, a-t-il ajouté. "Plusieurs personnes sont tombées. Nous pensons que le bilan risque de s'alourdir".

L'ashram Shantikunj accueille actuellement de nombreux pèlerins pour une fête de cinq jours, qui célèbre le centième anniversaire de la naissance de son fondateur, Shreeram Sharma.

Haridwar est située à 107 km au nord de New Delhi, où le Gange émerge des montagnes de l'Himalaya.

Les bousculades de foules sont des accidents fréquents en Inde, notamment sur les lieux de pèlerinage, qui attirent des dizaines de milliers de fidèles.

Le dernier mouvement de foule meurtrier remonte à janvier 2011, dans l'Etat du Kerala (sud), lorsque plus de cent personnes sont mortes lors d'un rassemblement de fidèles qui traversaient la nuit un terrain accidenté pour se rendre à un temple.

En octobre 2008, quelque 220 personnes avaient perdu la vie près d'un temple à Jodhpur (nord-ouest).

Première publication : 08/11/2011

  • INDE

    Bousculade meurtrière lors d'un pèlerinage hindou

    En savoir plus

  • INDE

    Une fête hindoue endeuillée par une bousculade meurtrière dans l'est de l'Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Au moins 63 morts lors d'une bousculade dans un temple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)