Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

  • Manifestations à Hong Kong : Pékin prive les Chinois d’informations sur Internet

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les musulmans de France sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • La dette française dépasse pour la première fois les 2 000 milliards d'euros

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

Asie - pacifique

Une bousculade lors d'une fête religieuse provoque la mort de plusieurs personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/11/2011

Dans le nord de l'Inde, au moins seize personnes ont trouvé la mort dans une bousculade. Un rassemblement religieux était organisé à proximité du fleuve sacré du Gange.

AFP - Au moins seize personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans une bousculade lors d'une fête religieuse près du Gange, le fleuve sacré, dans le nord de l'Inde mardi, ont indiqué les organisateurs.

"Pour le moment 14 femmes et deux hommes ont été signalés comme morts, et 46 autres grièvement blessés", a déclaré à l'AFP D. Santhel Pandiyan, un juge de la ville voisine de Haridwar, depuis le lieu de l'accident.

"Il y avait plus de fidèles que le lieu ne pouvait en accueillir et la bousculade a eu lieu", a-t-il ajouté.

L'accident s'est produit lorsque des dizaines de milliers de fidèles hindous se sont rassemblée autour d'un bûcher dans un ashram pour effectuer des offrandes, près de Haridwar, une ville de pèlerinage considérée par les Hindous comme l'un des sept lieux sacrés de l'Inde, a indiqué Hemant Sahu, porte-parole des organisateurs.

"Trop de gens se sont précipités pour remettre leurs offrandes au feu sacré" et la foule a cédé à la panique, a-t-il ajouté. "Plusieurs personnes sont tombées. Nous pensons que le bilan risque de s'alourdir".

L'ashram Shantikunj accueille actuellement de nombreux pèlerins pour une fête de cinq jours, qui célèbre le centième anniversaire de la naissance de son fondateur, Shreeram Sharma.

Haridwar est située à 107 km au nord de New Delhi, où le Gange émerge des montagnes de l'Himalaya.

Les bousculades de foules sont des accidents fréquents en Inde, notamment sur les lieux de pèlerinage, qui attirent des dizaines de milliers de fidèles.

Le dernier mouvement de foule meurtrier remonte à janvier 2011, dans l'Etat du Kerala (sud), lorsque plus de cent personnes sont mortes lors d'un rassemblement de fidèles qui traversaient la nuit un terrain accidenté pour se rendre à un temple.

En octobre 2008, quelque 220 personnes avaient perdu la vie près d'un temple à Jodhpur (nord-ouest).

Première publication : 08/11/2011

  • INDE

    Bousculade meurtrière lors d'un pèlerinage hindou

    En savoir plus

  • INDE

    Une fête hindoue endeuillée par une bousculade meurtrière dans l'est de l'Inde

    En savoir plus

  • INDE

    Au moins 63 morts lors d'une bousculade dans un temple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)