Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

EUROPE

Moscou et Tbilissi signent un accord pour l'adhésion de la Russie à l'OMC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/11/2011

Après de nouvelles négociations, Moscou et Tbilissi ont trouvé un accord qui ouvre la voie à l'entrée de la Russie dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC). La Géorgie bloquait cette adhésion - demandée en 1993 par Moscou - depuis 2000.

AFP - La Russie et la Géorgie ont signé un compromis mercredi à Genève ouvrant la voie à l'entrée de Moscou dans l'OMC (Organisation mondiale du commerce), a-t-on appris de source géorgienne.

Le représentant de Tbilissi, Zourab Chiaberachvili, a confirmé à l'AFP la signature du compromis entre les deux parties qui porte sur le contrôle des frontières entre la Géorgie et les territoires séparatistes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie, dont l'indépendance a été reconnue par Moscou après la guerre éclair qui l'a opposé à Tbilissi en août 2008.

Le compromis a été signé au siège de l'OMC à Genève, au cours d'une cérémonie privée entre les deux parties, et fermée à la presse.

A cause de ce litige frontalier, la Géorgie, qui est membre de l'OMC depuis 2000, bloquait l'adhésion de son puissant voisin russe.

Un jour après la signature de ce compromis, soit jeudi, une réunion du groupe de travail sur l'adhésion de la Russie à l'OMC, auquel participent 62 pays, est prévue, au cours de laquelle l'ensemble du paquet d'adhésion de la Russie, pourrait être adopté.

Ce document, qui contient tous les engagements de Moscou pour les biens et services et l'ouverture de son marché, sera ensuite transmis soit au Conseil général, l'organe exécutif de l'OMC, soit à la conférence ministérielle de l'OMC, prévue du 15 au 17 décembre à Genève, pour adoption définitive par les 153 pays membres de l'organisation.

Après adoption de l'accord par l'OMC, le parlement russe devra encore le ratifier pour qu'il puisse entrer en vigueur l'année prochaine.

La Russie a déposé sa candidature à l'OMC il y a 18 ans, en juin 1993.

Première publication : 09/11/2011

  • DIPLOMATIE

    La Géorgie refuse de lever son véto à l'adhésion de la Russie à l'OMC

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À Tbilissi, Nicolas Sarkozy insiste sur l'identité "européenne" de la Géorgie

    En savoir plus

  • GÉORGIE

    La République séparatiste d'Abkhazie a élu son président, une "farce" pour Tbilissi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)