Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

EUROPE

Moscou et Tbilissi signent un accord pour l'adhésion de la Russie à l'OMC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/11/2011

Après de nouvelles négociations, Moscou et Tbilissi ont trouvé un accord qui ouvre la voie à l'entrée de la Russie dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC). La Géorgie bloquait cette adhésion - demandée en 1993 par Moscou - depuis 2000.

AFP - La Russie et la Géorgie ont signé un compromis mercredi à Genève ouvrant la voie à l'entrée de Moscou dans l'OMC (Organisation mondiale du commerce), a-t-on appris de source géorgienne.

Le représentant de Tbilissi, Zourab Chiaberachvili, a confirmé à l'AFP la signature du compromis entre les deux parties qui porte sur le contrôle des frontières entre la Géorgie et les territoires séparatistes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie, dont l'indépendance a été reconnue par Moscou après la guerre éclair qui l'a opposé à Tbilissi en août 2008.

Le compromis a été signé au siège de l'OMC à Genève, au cours d'une cérémonie privée entre les deux parties, et fermée à la presse.

A cause de ce litige frontalier, la Géorgie, qui est membre de l'OMC depuis 2000, bloquait l'adhésion de son puissant voisin russe.

Un jour après la signature de ce compromis, soit jeudi, une réunion du groupe de travail sur l'adhésion de la Russie à l'OMC, auquel participent 62 pays, est prévue, au cours de laquelle l'ensemble du paquet d'adhésion de la Russie, pourrait être adopté.

Ce document, qui contient tous les engagements de Moscou pour les biens et services et l'ouverture de son marché, sera ensuite transmis soit au Conseil général, l'organe exécutif de l'OMC, soit à la conférence ministérielle de l'OMC, prévue du 15 au 17 décembre à Genève, pour adoption définitive par les 153 pays membres de l'organisation.

Après adoption de l'accord par l'OMC, le parlement russe devra encore le ratifier pour qu'il puisse entrer en vigueur l'année prochaine.

La Russie a déposé sa candidature à l'OMC il y a 18 ans, en juin 1993.

Première publication : 09/11/2011

  • DIPLOMATIE

    La Géorgie refuse de lever son véto à l'adhésion de la Russie à l'OMC

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À Tbilissi, Nicolas Sarkozy insiste sur l'identité "européenne" de la Géorgie

    En savoir plus

  • GÉORGIE

    La République séparatiste d'Abkhazie a élu son président, une "farce" pour Tbilissi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)