Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

EUROPE

Les négociations sur la nomination du nouveau Premier ministre piétinent

©

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2011

Les dirigeants des partis politiques grecs, qui semblent ne pas être parvenus à un consensus sur le choix du futur chef de gouvernement, ont reporté leur annonce à jeudi. Georges Papandréou a, quant à lui, quitté son poste de Premier ministre.

AFP - Le nom du nouveau Premier ministre grec ne sera pas annoncé avant jeudi et une nouvelle réunion des chefs de partis convoquée par le président de la République, a annoncé la présidence, prenant de court l'ensemble des commentateurs qui attendaient fébrilement une nomination.

Une réunion, qui devait aboutir à la nomination du nouveau chef de l'exécutif grec, entamée mercredi soir avec les dirigeants de deux partis, socialiste et conservateur chez le président de la République Carolos Papoulias, "doit reprendre jeudi à 08H00 GMT", selon un communiqué officiel.

Présents à cette réunion étaient Georges Papandréou, premier ministre socialiste sortant, qui avait une heure auparavant avait annoncé son départ aux Grecs lors d'un message télévisé, et le chef de la droite (Nouvelle-Démocratie), Antonis Samaras, qui avait accepté dimanche de coopérer pour la formation d'un gouvernement d'union nationale.

Le parti d'extrême-droite Laos devait également participer à cette réunion, mais son dirigeant Georges Karatzaféris a quitté la résidence présidentielle en dénonçant le choix des deux partis.

Selon le politologue Ilias Nikolakopoulos, interrogé par l'AFP, c'est vraisemblablement le nom du président du parlement Philippos Petsalnikos, retenu par MM. Papandreou et Samaras pour prendre la tête du nouvel exécutif, qui a provoqué l'arrêt des discussions: "il y avait peut-être un accord entre les deux chefs de partis mais leurs troupes et leurs états-majors étaient en révolte contre ce choix", a-t-il estimé.

Le marchandage entre la droite et les socialistes pour le choix du futur Premier ministre a commencé dimanche, lors de l'accord entre les deux hommes sur la formation d'un gouvernement d'union nationale, dont la mission principale serait l'adoption de l'accord européen sur la deuxième aide internationale au pays et le versement de la tranche de huit milliards d'euros du prêt accordé en 2010.

"Le problème en ce moment crucial n'est pas le choix des personnes mais de débloquer la tranche du prêt international et nommer un Premier ministre afin de tenir des élections (législatives) pour tenir des élections où le peuple grec pourra finalement s'exprimer" a déclaré M. Samaras aux médias après la suspension de la réunion.

Pendant la brève réunion entre MM. Papandréou et Samaras, la télévision publique Net avait indiqué que M. Petsalnikos serait probablement le prochain Premier ministre grec, car la droite avait rejeté le choix de Lucas Papademos, ex vice-président de la Banque centrale européenne, dont le nom avait circulé au début de la semaine.

La Nouvelle-Démocratie a aussitôt démenti l'information via son porte-parole Georges Mihelakis. "Aucune proposition pour le nom de M. Papademos n'a été faite à la Nouvelle-Démocratie, si cela avait été le cas, la Nouvelle-Démocratie n'aurait pas refusé", a-t-il indiqué, cité par l'Agence de presse grecque (Ana, semi-officielle).

L'extrême droite, quatrième parti au parlement, qui avait été consultée pour participer à un gouvernement de coalition, avait laissé comprendre qu'elle aurait préféré M. Papademos.

Première publication : 09/11/2011

  • GRÈCE

    Laborieuses négociations sur la désignation d'un nouvel exécutif

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Georges Papandréou demande à ses ministres de démissionner

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'Eurogroupe demande des engagements par écrit à la Grèce

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)