Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

Moyen-orient

Paris et Londres plaident pour de nouvelles sanctions contre Téhéran

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/11/2011

Suite à la publication du rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur le nucléaire iranien, Paris et Londres ont recommandé dans un communiqué d'infliger de nouvelles sanctions si l'Iran refuse de coopérer.

AFP - Paris et Londres prônent des "sanctions nouvelles et fortes" contre l'Iran, si ce pays refuse de coopérer sur le dossier nucléaire, affirment les deux pays dans un communiqué publié mercredi à l'issue d'une réunion à Londres du "groupe de haut niveau" franco-britannique.

Les deux pays "ont exprimé leur très vive préoccupation concernant la dimension militaire du programme nucléaire iranien à la lumière du rapport publié (mercredi) par l'AIEA et (ils) ont affirmé leur claire détermination à rechercher des sanctions nouvelles et fortes si l'Iran refuse de coopérer", affirment Paris et Londres dans ce communiqué commun.

"Notre objectif demeure que l'Iran se conforme pleinement à ses obligations internationales", ajoute le texte, envoyé par la présidence française.

Ce communiqué franco-britannique a été publié à l'issue d'une rencontre à Londres du "groupe de haut niveau créé en vertu du Traité de coopération en matière de défense et de sécurité (...) sous l'égide du Cabinet Office et de la présidence française".

Parmi les sujets étudiés, les deux pays ont également évoqué les opérations militaires menées en Libye sous l'égide de l'Otan.

"Le succès" de cette opération "a consolidé notre partenariat", se félicitent les deux capitales.

"Les parties ont examiné les enseignements qui devaient être tirés, à l'Otan comme au plan bilatéral, de cet effort piloté par la France et le Royaume-Uni. En particulier, notre engagement côte à côte en Libye a confirmé la nécessité de mettre en place des capacités militaires flexibles, efficaces et déployables rapidement, telles que la Force expéditionnaire commune interarmées", ajoute le texte.

Première publication : 09/11/2011

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Netanyahou appelle à "arrêter la course de l'Iran vers l'arme nucléaire"

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Selon un rapport de l'AIEA, l'Iran cherche à développer le nucléaire militaire

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    "Contre l'Iran, l'État hébreu brandit une menace purement rhétorique"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)