Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Les séparatistes de l'est de l'Ukraine rejettent l'accord conclu à Genève

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Premiers ministres de l'Inde et du Pakistan s'entretiennent aux Maldives

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2011

En marge d'un sommet de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale aux Maldives, les Premiers ministres de l'Inde et du Pakistan se sont serrés la main devant les médias afin de matérialiser la détente entre les deux pays.

AFP - Les Premiers ministres d'Inde et du Pakistan se sont rencontrés jeudi en marge d'un sommet aux Maldives, signe supplémentaire du réchauffement des relations entre les deux voisins, ennemis jurés et tous deux détenteurs de l'arme nucléaire.

L'Indien Manmohan Singh et le Pakistanais Yousuf Raza Gilani se sont serrés la main devant les journalistes, avant d'entamer des discussions dans un hôtel d'une des îles de cet archipel.

Leur précédente rencontre remonte en mars, lorsque le chef du gouvernement pakistanais avait invité son homologue indien la demi-finale de la coupe du monde de cricket. Ils avaient tenu des discussions officielles en avril 2010 lors d'un sommet au Bhoutan.

Mercredi, les ministres indien et pakistanais des Affaires étrangères avaient affirmé que "le manque de confiance" entre les deux pays s'estompait.

"Nos relations avec le Pakistan sont un peu plus stables qu'elles ne l'étaient auparavant", avait ajouté l'Indien S.M. Krishna à bord d'un avion l'emmenant à un sommet de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC) aux Maldives. Pour son homologue pakistanaise Hina Rabbani Khar, le climat entre New Delhi et Islamabad s'est de fait "considérablement amélioré" ces derniers mois.

L'Inde à majorité hindoue et le Pakistan musulman, tous deux détenteurs de l'arme nucléaire, se sont livré trois guerres depuis leur indépendance de la Grande-Bretagne en 1947.

Ces propos surviennent une semaine après que le gouvernement pakistanais eut approuvé une proposition visant à accorder à l'Inde le statut de "nation la plus favorisée", une disposition destinée à faciliter les échanges commerciaux bilatéraux: nouveau signe de détente entre les deux nations.

L'Inde avait accordé ce statut au Pakistan en 1996.

Première publication : 10/11/2011

  • DIPLOMATIE

    L'Inde et le Pakistan souhaitent renouer le dialogue

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Première rencontre entre l'Inde et le Pakistan depuis les attentats de Bombay

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)