Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les Premiers ministres de l'Inde et du Pakistan s'entretiennent aux Maldives

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2011

En marge d'un sommet de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale aux Maldives, les Premiers ministres de l'Inde et du Pakistan se sont serrés la main devant les médias afin de matérialiser la détente entre les deux pays.

AFP - Les Premiers ministres d'Inde et du Pakistan se sont rencontrés jeudi en marge d'un sommet aux Maldives, signe supplémentaire du réchauffement des relations entre les deux voisins, ennemis jurés et tous deux détenteurs de l'arme nucléaire.

L'Indien Manmohan Singh et le Pakistanais Yousuf Raza Gilani se sont serrés la main devant les journalistes, avant d'entamer des discussions dans un hôtel d'une des îles de cet archipel.

Leur précédente rencontre remonte en mars, lorsque le chef du gouvernement pakistanais avait invité son homologue indien la demi-finale de la coupe du monde de cricket. Ils avaient tenu des discussions officielles en avril 2010 lors d'un sommet au Bhoutan.

Mercredi, les ministres indien et pakistanais des Affaires étrangères avaient affirmé que "le manque de confiance" entre les deux pays s'estompait.

"Nos relations avec le Pakistan sont un peu plus stables qu'elles ne l'étaient auparavant", avait ajouté l'Indien S.M. Krishna à bord d'un avion l'emmenant à un sommet de l'Association d'Asie du Sud pour la coopération régionale (SAARC) aux Maldives. Pour son homologue pakistanaise Hina Rabbani Khar, le climat entre New Delhi et Islamabad s'est de fait "considérablement amélioré" ces derniers mois.

L'Inde à majorité hindoue et le Pakistan musulman, tous deux détenteurs de l'arme nucléaire, se sont livré trois guerres depuis leur indépendance de la Grande-Bretagne en 1947.

Ces propos surviennent une semaine après que le gouvernement pakistanais eut approuvé une proposition visant à accorder à l'Inde le statut de "nation la plus favorisée", une disposition destinée à faciliter les échanges commerciaux bilatéraux: nouveau signe de détente entre les deux nations.

L'Inde avait accordé ce statut au Pakistan en 1996.

Première publication : 10/11/2011

  • DIPLOMATIE

    L'Inde et le Pakistan souhaitent renouer le dialogue

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Première rencontre entre l'Inde et le Pakistan depuis les attentats de Bombay

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)