Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

Culture

L'Unesco suspend ses activités suite au retrait financier des Américains

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/11/2011

L'Unesco est contrainte de suspendre son programme jusqu'à fin 2011, en raison d'un déficit de trésorerie dû à la décision des États-Unis de mettre fin à leur contribution financière. Une sanction liée à l'adhésion de la Palestine.

AFP - La directrice générale de l'Unesco Irina Bokova a annoncé jeudi la suspension de l'exécution des programmes de l'agence onusienne jusqu'à la fin de l'année après le retrait financier américain lié à l'admission des Palestiniens.
              
Ces mesures permettront de dégager "une économie de 35 millions de dollars", qui, avec l'utilisation de 30 millions de dollars issu du fonds de roulement, combleront cette année le déficit de trésorerie estimé à 65 millions de dollars, a-t-elle déclaré en clôture de la conférence générale de l'organisation à Paris.
              
Ces mesures ne remettent pas en cause la tenue du Comité intergouvernemental de l'Unesco pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l'humanité qui aura lieu à Bali du 22 au 29 novembre, a précisé une porte-parole de l'Unesco.
              
Elles portent surtout sur des engagements contractuels, les publications, les coûts de communication, les voyages du personnel, etc...
              
"La situation, et je pèse mes mots, est difficile", a déclaré Irina Bokova devant les représentants de l'ensemble des Etats membres.
              
Les Etats-Unis ont annoncé le 31 octobre qu'ils suspendaient leurs versements à l'Unesco après la décision le même jour de la Conférence générale d'admettre les Palestiniens comme Etat membre à part entière de l'Unesco.
              
Cela prive l'agence de 22% de son budget, soit un trou de 70 millions de dollars dès 2011, puisque Washington verse traditionnellement sa contribution en fin d'année.
              
Pour les années 2012-2013, où l'Unesco doit faire face à un déficit de trésorerie de 143 millions de dollars, Mme Bokova propose plusieurs mesures, dont la création d'un fonds d'urgence ouvert aux donations d'institutions et de particuliers ou l'augmentation temporaire par les Etats membres de leur contribution au fonds de roulement.
              


 

Première publication : 10/11/2011

  • NATIONS UNIES

    Israël suspend à son tour sa contribution financière à l'Unesco

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Adhésion de la Palestine à l'Unesco : Israël rétorque en accélérant la colonisation

    En savoir plus

  • ONU

    La Palestine devient membre à part entière de l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)