Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

Afrique

Aqmi affirme être en possession d'armes issues du conflit libyen

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2011

Selon Mokhtar Belmokhtar, un des chefs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, l'organisation terroriste détient des armes provenant de Libye. L'activiste islamiste appelle ses combattants à ne pas les restituer aux autorités.

REUTERS - Un responsable d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) affirme que la branche du mouvement islamiste s'est emparée d'armes lors du conflit libyen et appelle ses combattants à continuer le combat en Libye.  

"En ce qui concerne les armes, nous avons bien évidemment profité de la situation en Libye (...) mais nous n'étions pas sur le terrain. J'appelle également mes frères à ne pas rendre leurs armes aux autorités", déclare Mokhtar Belmokhtar dans une interview à l'agence de presse mauritanienne Ani. 
 
Selon un commandant islamiste libyen, les combattants du Conseil national de transition (CNT) pourraient être autorisés à conserver leurs armes afin d'empêcher les forces loyales au président déchu Mouammar Kadhafi de se reformer. 
 
Les islamistes qui ont participé à la guerre civile en Libye ont démenti avoir des liens avec la ligne d'Aqmi.
 
L'Algérie a affirmé à plusieurs reprises que des armes sophistiquées avaient été transférées de la Libye au nord du Mali.

 

Première publication : 11/11/2011

  • Sur Les Observateurs

    De retour de Libye, les combattants touaregs inquiètent Bamako

    En savoir plus

  • SAHEL

    L'armée mauritanienne affirme avoir "détruit" une base d'Aqmi en territoire malien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)