Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

SPORT

La France s'est imposée en amical face aux États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/11/2011

À sept mois de l'Euro, les Bleus ont remporté leur match amical contre les États-Unis sur un but de l'attaquant Loïc Rémy à la 72e minute. Ils rencontreront mardi l'équipe de Belgique.

AFP - L'équipe de France, largement remaniée, s'est imposée par la plus petite des marges face aux Etats-Unis (1-0) en amical, grâce à un but de Loïc Rémy, vendredi au Stade de France, où les petits nouveaux lancés par Laurent Blanc ne se sont pas spécialement mis en évidence en vue de l'Euro-2012.

Sans génie mais très solide défensivement, la formation dirigée par Jürgen Klinsmann n'a pas laissé beaucoup de latitudes aux Français, souvent brouillons et rarement en mesure de se montrer réellement dangereux, avant la libération en fin de partie venue des pieds de Rémy, son 4e but en 16 sélections à la suite d'une ouverture de Marvin Martin (72e).

Aux cotés des deux novices, Koscielny et Mathieu, qui fêtaient leur toute première sélection, et de Debuchy (2e cape), Blanc avait pourtant aligné une équipe qui avait de l'allure avec notamment un duo Benzema-Gameiro en attaque, aidé par Ménez et Ribéry sur les côtés. Mais les occasions de s'enflammer ont été quasiment inexistantes et les Bleus se satisferont surtout de la victoire et la préservation de leur invincibilité, portée à 16 matches.

Dans ces conditions, il est très difficile de dire si les nouveaux ont marqué des points dans l'optique de l'Euro. Celui qui s'en est le mieux sorti a été assurément Jérémy Mathieu, chargé de suppléer Abidal à gauche de la défense. Tranquille derrière, il a constamment apporté le danger sur le front offensif même si sa qualité de centre a parfois laissé à désirer.

Koscielny n'a de son côté pas eu grand chose à faire pour pouvoir être jugé mais sa copie a été globalement propre et il peut envisager avec sérénité son voyage en Europe centrale l'été prochain.

On attendait également beaucoup de la première apparition en bleu d'Olivier Giroud mais le Montpelliérain, entré en jeu au cours de la seconde période (59e), s'est fait voler la vedette par Rémy et n'a pu montrer ses qualités, manquant même deux grosses occasions (67e, 90e).

Première publication : 12/11/2011

COMMENTAIRE(S)