Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls à la chasse aux milliards

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : La polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense entre le Japon et les États-Unis

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Ligue des champions : avantage pour le Real Madrid vainqueur du Bayern Munich

    En savoir plus

  • Pour Tony Blair, le véritable ennemi de l’Occident est l’islam radical

    En savoir plus

  • Deux policiers tués à Nairobi dans un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar outre-Atlantique

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

Afrique

Les résultats définitifs de la constituante confirment la large victoire d'Ennahda

©

Vidéo par David THOMSON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/11/2011

Selon les résultats définitifs publiés ce lundi par la commission électorale, le parti islamiste a remporté 89 des 217 sièges de l'Assemblée constituante. Le parti de gauche nationaliste (CPR) arrive en seconde position, avec 29 élus.

AFP - Les islamistes d'Ennahda ont remporté 89 des 217 sièges de l'Assemblée constituante tunisienne, suivis par le parti de gauche CPR (29 élus) et le mouvement "Pétition populaire" (26 sièges), selon les résultats définitifs du scrutin du 23 octobre annoncés officiellement lundi.

Par ailleurs, le taux de participation aux premières élections libres en Tunisie a été de 54,1%, a indiqué la commission électorale (Isie), précisant que 4 millions d'électeurs sur un corps électoral estimé à 7,569 millions s'étaient rendus aux urnes.

Selon les résultats définitifs publiés trois semaines après le scrutin, Ennahda obtient 89 sièges, le Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste) 29 sièges, la "Pétition populaire" dirigée par un homme d'affaires tunisien basé à Londres 26 sièges.



Ettakatol (gauche) obtient 20 élus, le Parti démocrate progressiste (PDP, centre gauche) 16 élus, le Pôle démocratique moderniste (PDM) 5 élus.

Viennent ensuite l'Initiative (parti dirigé par un ancien ministre de Ben Ali) avec 5 élus, Afek Tounes (libéraux) avec 4 élus, le PCOT (communistes) avec 3 élus, Achab (nationalistes arabes) 2 élus et MDS (gauche) 2 élus.

Les résultats du vote des Tunisiens de France

Selon la commission électorale, il y a eu 119 468 suffrages exprimés lors du vote organisé en France, qui représente dix des 217 sièges de l'Assemblée consitutante. 

Ennahda (parti islamiste modéré) : 4 sièges.
Le Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste) : 2 sièges.
Le parti Ettakatol (gauche) : 2 sièges.
Le Pôle démocratique moderniste (gauche) : 1 siège.
L'indépendant Hechmi Haamdi : 1 siège. 

Les 16 sièges restants sont remportés chacun par des partis et listes indépendants.

L'Assemblée constituante tunisienne se réunira pour la première fois le 22 novembre dans les locaux de l'ancien Parlement à Tunis.

Elle aura pour principale mission de rédiger une nouvelle constitution pour le pays, après la chute du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, chassé du pouvoir le 14 janvier par un soulèvement populaire.

Elle devra également former un nouvel exécutif et légiférer jusqu'à la tenue d'élections générales.

Ennahda a déjà annoncé la candidature de son numéro deux Hamadi Jebali au poste de Premier ministre, alors que les tractations se poursuivent entre ce parti et le CPR et Ettakatol pour le choix du président de la République et celui de l'Assemblée constituante.

Le président par intérim Fouad Mebazaa et le gouvernement provisoire de Béji Caïd Essebsi, formé un mois un demi après la fuite de Ben Ali, restent en fonction jusqu'à la passation de pouvoir à une nouvelle équipe.
 

Première publication : 14/11/2011

  • ÉLECTIONS TUNISIENNES

    Le Parti démocrate progressiste prend acte de sa défaite aux élections

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Les Tunisiens se préparent à leurs premières élections libres

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)