Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

SPORT

Le Stade Toulousain sauve l'honneur du rugby français

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/11/2011

Seul club français à s'imposer lors de l'ouverture de la Coupe d'Europe 2012, le Stade Toulousain a sauvé les meubles en s'imposant contre Gloucester (21-17). Montpellier a de son côté tenu tête au Leinster, champion d'Europe en titre.

AFP - Toulouse, quadruple champion d'Europe, a sauvé les meubles en étant le seul club français à s'imposer pour l'ouverture de l'édition 2012 de la Coupe d'Europe, contre Gloucester (21-17), à l'issue d'un week-end noir où les Gallois ont malmené les représentants du Top 14.

En difficulté en championnat (12e), Montpellier a livré une belle bataille (16-16) au Leinster, tenant de la couronne européenne.

Le Racing-Métro, contre Cardiff et Clermont, en Ulster, ont été décevants et ça ne va pas beaucoup mieux à Biarritz. Dans la poule "de la mort", Castres a aussi commencé sa campagne par une défaite.

Poule 1:

Dans une poule difficile, Castres a laissé filer des points précieux à Llanelli en s'inclinant 31 à 23. Rhys Priestland a même privé les Tarnais du bonus défensif d'une pénalité en toute fin de match. Les Castrais attendent désormais le Munster pour un exploit. Mais la Red Army est en verve, après s'être offert Northampton, vice-champion d'Europe (23-21) au terme d'un superbe affrontement et d'un final haletant.

Poule 2:

Le Racing-Métro s'est compliqué la tâche en vue de la qualification pour les quarts, en cédant d'entrée face aux Cardiff Blues vendredi (26-20) au stade Yves-du-Manoir. Placés dans un groupe abordable, les hommes de Pierre Berbizier devront engranger vendredi prochain à Edimbourg, qui a arraché la victoire aux London Irish (20-19) au Madejski Stadium samedi.

Poule 3:

Pour ses premiers pas dans la compétition, Montpellier a fait trembler le champion en titre, les Irlandais du Leinster (16-16) à la Mosson. Courageux en défense, les Héraultais peuvent regretter une fin de match mal gérée qui a vu Jonathan Sexton passer la pénalité du nul juste après la sirène. Entre Glasgow et Bath, le match s'est également joué dans les arrêts de jeu avec l'essai victorieux des Ecossais, consécutif à un drop manqué mais récupéré (26-21).


Poule 4:

Auteur d'un très bon début de saison en championnat, Clermont marque le pas avec cette défaite contre à Belfast l'Ulster (16-11). Avertis par leur revers contre le Stade Français (37-16) la semaine dernière, les Auvergnats ont paru à court d'imagination en seconde période et ont vu la victoire s'évaporer sur un essai de Ian Humphreys à dix minutes du terme. Gare à Aironi vendredi: les Italiens, vainqueurs de Biarritz l'année dernière, ont tenu tête en seconde période à Leicester samedi (défaite 28-12).


Poule 5:

Lanterne rouge du Top 14, Biarritz n'a rapporté qu'un point de bonus défensif de son déplacement à Swansea, chez des Ospreys leaders en Ligue celtique (28-21). Le retour des mondialistes Harninordoquy, Yachvili, Lakafia, Barcella et Traille au coup d'envoi a certes amené du talent, mais, remaniée, l'équipe basque se cherche dans le jeu. Il faudra trouver davantage de repères avant de recevoir les Saracens samedi. Les champions d'Angleterre ont d'ailleurs largement dominé Trévise dimanche, prenant le bonus offensif grâce à cinq essais (42-17).


Poule 6:

Menés à la pause et malmenés par Gloucester, car incapables de concrétiser en raison des fautes de main de leurs ailiers Matanavou et Donguy, les Toulousains ont toutefois réussi à l'emporter au stade Ernest-Wallon grâce à un essai sur le tard de Poitrenaud (21-17). Mais, il faudra régler ces problèmes de maladresse contre le Connacht samedi prochain à Galway. Vendredi à Londres, les Gallois ont posé des problèmes aux Harlequins, avant d'être privés du bonus défensif en fin de match (25-17), par la botte de l'ancien All Black Nick Evans, auteur de 20 points.

 

Première publication : 14/11/2011

  • RUGBY

    Le Leinster sacré champion d'Europe

    En savoir plus

  • RUGBY - H-CUP

    Northampton élimine Perpignan et prive la France d'une présence en finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)