Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso: Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Moyen-orient

Le consul de France à Gaza blessé lors d'un raid israélien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/11/2011

Le chef d'antenne consulaire français à Gaza, son épouse et sa fille ont été blessés dans un raid aérien israélien sur Gaza dans la nuit de dimanche à lundi. Le raid visait un poste de la police navale du Hamas situé à côté de la maison du diplomate.

AFP - Le chef d'antenne consulaire français à Gaza, Majdi Shakoura, a été légèrement blessé, ainsi que son épouse et une de ses filles, lors d'un raid aérien israélien dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord du territoire palestinien, a-t-il indiqué à l'AFP.

M. Shakoura, 44 ans, de nationalité franco-palestinienne, a indiqué que sa femme, enceinte de deux mois, avait perdu son bébé à la suite de la frappe israélienne qui a endommagé son domicile, soufflant notamment les vitres de la maison, près de Beit Lahya.

Le diplomate franco-palestinien a été blessé à la jambe gauche par des éclats de vitre. Une de ses filles, âgée de 13 ans, a été touchée par du verre brisé, a-t-il précisé. Par ailleurs, son épouse, Majida, 42 ans, également légèrement blessée au cours du raid, a été conduit à l'hôpital où elle a fait une fausse couche.

Dans un communiqué, le Centre palestinien pour les droits de l'Homme (PCHR) a condamné cet incident et a appelé la communauté internationale à "prendre immédiatement des actions pour stopper de tels crimes", en rappelant les obligations d'Israël vis-à-vis de la Quatrième convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre.

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'aviation israélienne a détruit, à l'ouest de la ville de Gaza, un poste de la police navale du mouvement palestinien Hamas, situé à proximité de la maison du diplomate, sur la côte. Quatre missiles ont été tirés, selon des témoins.

Un policier palestinien, Mohammed Al-Kilani, 20 ans, a été tué dans cette frappe survenue après le lancement d'une roquette de Gaza dimanche soir contre le sud d'Israël qui n'a fait ni victime, ni dégât.

Six autres Palestiniens ont été blessés, dont deux policiers, selon Adham Abou Selmiya, le porte-parole des services d'urgence dans la bande de Gaza.

Première publication : 15/11/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Israël arraisonne une mini-flottille en direction de Gaza

    En savoir plus

  • GAZA

    Malgré la trêve, un Palestinien tué lors d'un raid israélien près de Rafah

    En savoir plus

  • GAZA

    Un raid de Tsahal coûte la vie à neuf militants du Djihad islamique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)