Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yemen : couvre-feu décrété à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Peugeot Citroën supprime plus de 4 000 postes en France en 2012

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/11/2011

Selon des sources syndicales, le groupe va supprimer plus de 4 000 postes dans le pays sur un total de 6 000 en Europe. Environ la moitié des suppressions concerne les postes de prestataires travaillant dans la recherche et le développement.

AFP- Le groupe PSA Peugeot Citroën va supprimer plus de 4.000 postes en France en 2012, dont environ la moitié chez des prestataires travaillant surtout dans la recherche et le développement, a-t-on appris de sources syndicales mardi, jour d'un comité central d'entreprise.

Selon la CGT et la CFDT, il y aura parmi l'effectif permanent du groupe 1.000 suppressions de postes en production, 500 en recherche et développement et 400 dans d'autres directions (marketing, etc.), tandis qu'entre 2.200 et 2.500 prestataires externes vont voir leur mission prendre fin.

La France est donc particulièrement touchée par le plan d'économies et de 6.000 suppressions de postes au niveau européen annoncé fin octobre.

Selon les syndicats, la recherche et le développement payent un lourd tribut à ce plan d'économies avec au total environ 2.000 postes supprimés, soit parmi le personnel du groupe (500 postes), soit parmi des "bureaux extérieurs" (1.600 postes).

Les sites de recherche et développement du groupe sont situés en France essentiellement à Sochaux, Velizy (Yvelines) et La Garenne (Hauts-de-Seine).

Selon la CGT, le site de Sochaux perdrait à lui seul un millier de salariés, internes ou externes, dédiés à la recherche et au développement de produits.

Le comité central d'entreprise, qui a débuté mardi matin, doit aborder les détails de ce plan de suppressions de postes en France, où le groupe emploie 80.000 personnes dans la production automobile.

Fin octobre, PSA avait également annoncé vouloir mettre fin aux contrats de 800 intérimaires d'ici fin 2011, sans préciser sur quels sites.


 

Première publication : 15/11/2011

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Le groupe PSA Peugeot-Citroën supprime des milliers de postes en Europe

    En savoir plus

  • FRANCE - AUTOMOBILE

    PSA envisagerait de fermer deux usines, selon un syndicat

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    PSA va supprimer 6 000 postes en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)