Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

SPORT

Le Portugal, l'Irlande, la République tchèque et la Croatie qualifiés pour l'Euro-2012

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2011

À l'issue des barrages, le Portugal de Cristiano Ronaldo (photo) a assuré sa place pour l'Euro-2012 en écrasant la Bosnie (6-2). La Croatie, la République tchèque et l'Irlande seront aussi du voyage en Ukraine et en Pologne, pays organisateurs.

AFP - Le Portugal de Cristiano Ronaldo a assuré sa qualification pour l'Euro-2012 en écrasant la Bosnie à Lisbonne 6 à 2 (0-0 à l'aller), à l'issue de barrages retour marqués également mardi par les qualifications de la Croatie, la République Tchèque et l'Eire.

La Croatie a fait match nul à Zagreb contre la Turquie (0-0; victoire croate 3-0 à l'aller), tandis que la République Tchèque a gagné contre le cours du jeu 1 à 0 à Podgorica contre le Monténégro (victoire tchèque 2-0 à l'aller).

L'Eire a fini le travail à Dublin avec un nul 1 à 1 contre l'Estonie (victoire irlandaise 4-0 à l'aller).

Avant les barrages, les équipes déjà qualifiées pour l'Euro (8 juin-1er juillet) étaient l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, l'Angleterre, la Grèce, la Russie, le Danemark, la Suède, la France, ainsi que l'Ukraine et la Pologne, pays coorganisateurs. L'affiche est complète. Place au tirage au sort des poules de la phase finale le 2 décembre à Kiev.

Ouf ! La Selecçao respire enfin ! Et le Portugal peut dire merci à son enfant chéri, Cristiano Ronaldo, qui a inscrit un doublé. Les Portugais ont tout de même tremblé une grosse heure (il y avait alors 3-2) devant des Bosniens pourtant réduits à 10, avant de dérouler leur jeu, sans pitié.

L'histoire est terrible et triste pour la Bosnie qui est une nouvelle fois éliminée en barrages, comme sur la route du Mondial-2010 où elle avait déjà été dominée, mais sur un score plus serré (1-0; 1-0), par ce même Portugal !

Avec leur qualification, les Croates, eux, effacent le très mauvais souvenir de leur élimination face à la Turquie en quarts de finale de l'Euro-2008.

Hiddink sur le départ

Quasiment jeté au rebut par la presse en Croatie pour ne pas s'être qualifié directement à l'Euro-2012, le sélectionneur croate Slaven Bilic a pris une belle revanche personnelle et prolonge ainsi de la plus belle manière son aventure sous le maillot à damier.

L'élimination turque devrait être suivie du départ de Guus Hiddink, le sélectionneur néerlandais de la Turquie, comme il l'a lui même admis après le match: "Il y a une grosse possibilité que ce soit mon dernier match à la tête de la Turquie, en fait je n'ai pas l'intention de retourner maintenant à Istanbul car j'ai besoin de vacances...". Tout est dit.

En 2009, les barrages du Mondial-2010 avaient été fatals à l'Eire, éliminée par la France avec le fameux épisode de la main de Thierry Henry lors du match retour au Stade de France.

C'est oublié. Robbie Keane et les siens verront donc l'Ukraine et la Pologne cet été. Les Irlandais n'ont plus participé à un grand tournoi depuis 2002 et le Mondial au Japon et en Corée du Sud.

La République Tchèque, elle, partait favorite face au Monténégro, la plus jeune nation européenne de football (2007). Mais Petr Cech et ses camarades n'ont pas dominé outrageusement leur adversaire et ont du souci à se faire pour l'Euro.

L'Euro-2012 se déroulera entre le 8 juin, match d'ouverture à Varsovie et le 1er juillet, avec une finale à Kiev. Ce tournoi européen sera le dernier du genre à 16 équipes, avant un passage à 24 équipes nationales pour l'Euro-2016 qui aura lieu en France.

Première publication : 16/11/2011

  • EURO-2012

    Bosnie - Portugal : l'affiche des barrages

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La France accroche le nul et valide son ticket pour l'Euro-2012

    En savoir plus

  • EURO-2012

    La Russie, la Grèce, le Danemark et la Suède qualifiés, le Portugal en barrages

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)