Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet européen : les Vingt-Sept préparent l'après-Brexit (partie 1)

En savoir plus

Economie

La France fait le nécessaire pour garder son triple A, selon le président de la BNP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2011

Michel Pébereau, le président de BNP Paribas, estime que la France fait le nécessaire pour protéger son triple A, meilleure note possible attribuée par les agences de notation pour évaluer la solvabilité financière d'un pays.

REUTERS - La France fait le nécessaire pour protéger sa note triple A, a estimé mercredi le président du conseil d'administration de la banque BNP-Paribas, Michel Pébereau.

"Face aux difficultés, les autorités ont pris des mesures courageuses et adaptées qui s'imposaient", a-t-il déclaré à la presse.

"Ces programmes sont en cours", a-t-il ajouté lors de la remise du Grand prix de l'économie Les Echos-Radio classique-Freshfield dont il est le lauréat.
 

Première publication : 16/11/2011

  • BANQUES

    Michel Pébereau quittera la présidence de BNP Paribas en décembre

    En savoir plus

  • BANQUES

    Touché par la crise, BNP Paribas va licencier des centaines de personnes

    En savoir plus

  • BANQUES

    Des investisseurs moyen-orientaux à la rescousse de BNP Paribas ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)