Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

  • Liga : Munir El Haddadi, la nouvelle perle du Barça

    En savoir plus

  • Mineurs, lieux publics... l'OMS prend position contre la e-cigarette

    En savoir plus

EUROPE

Le Portugal obtient un satisfecit de la Troïka

Dernière modification : 16/11/2011

La Troïka estime que le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ". Un succès qui ouvre la voie à une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du prêt de 78 milliards d'euros.

AFP - Le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ" malgré les défis qui restent à relever concernant le programme de réformes et le renforcement du système financier, ont estimé mercredi les représentants de la Troïka UE-BCE-FMI.

"Globalement, le programme a pris un bon départ", ont indiqué dans un communiqué conjoint la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, dont les experts ont conclu mercredi la deuxième mission d'évaluation trimestrielle au plan accordé en mai au Portugal.

"Nous sommes globalement très satisfaits notamment en ce qui concerne la détermination du gouvernement à appliquer le programme", a souligné Jürgen Kröger, représentant de la Commission européenne, lors d'une conférence de presse.

Auparavant, le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar avait indiqué que la Troïka a accordé un satisfecit au gouvernement pour la mise en oeuvre des mesures destinées à rétablir l'économie, ouvrant la voie au versement d'une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du programme d'aide de 78 milliards d'euros.

La Troïka a toutefois souligné les difficultés que traverse l'économie portugaise en raison notamment de "vents contraires au niveau international qui entravent les exportations".

Les représentants des bailleurs de fonds du Portugal ont effectué une mission à Lisbonne alors que le Parlement a approuvé en première lecture un budget pour 2012 caractérisé par une rigueur draconienne.

LES DÉFIS DE PEDRO PASSOS COELHO



Ce budget "inclut des mesures audacieuses et bienvenues", ont-ils indiqué en ajoutant que la loi de finances était "cohérente avec l'objectif ambitieux de ramener le déficit budgétaire à 4,5% du PIB fin 2012".

La Troïka a d'autre part souligné que les principales banques portugaises "sont confrontées à de nouveaux défis en vue du renforcement de leur niveau de capitalisation".

La mission UE-FMI-BCE s'est déclarée en accord avec les autorités portugaises sur la nécessité "de nouveaux efforts pour revigorer le programme de réformes structurelles".
 

Première publication : 16/11/2011

  • ZONE EURO

    Le Portugal adopte un budget 2012 draconien

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Des milliers de Portugais manifestent contre les mesures d'austérité

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Un "même mécanisme" est à l’œuvre au Portugal et en Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)