Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

EUROPE

Le Portugal obtient un satisfecit de la Troïka

Dernière modification : 16/11/2011

La Troïka estime que le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ". Un succès qui ouvre la voie à une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du prêt de 78 milliards d'euros.

AFP - Le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ" malgré les défis qui restent à relever concernant le programme de réformes et le renforcement du système financier, ont estimé mercredi les représentants de la Troïka UE-BCE-FMI.

"Globalement, le programme a pris un bon départ", ont indiqué dans un communiqué conjoint la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, dont les experts ont conclu mercredi la deuxième mission d'évaluation trimestrielle au plan accordé en mai au Portugal.

"Nous sommes globalement très satisfaits notamment en ce qui concerne la détermination du gouvernement à appliquer le programme", a souligné Jürgen Kröger, représentant de la Commission européenne, lors d'une conférence de presse.

Auparavant, le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar avait indiqué que la Troïka a accordé un satisfecit au gouvernement pour la mise en oeuvre des mesures destinées à rétablir l'économie, ouvrant la voie au versement d'une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du programme d'aide de 78 milliards d'euros.

La Troïka a toutefois souligné les difficultés que traverse l'économie portugaise en raison notamment de "vents contraires au niveau international qui entravent les exportations".

Les représentants des bailleurs de fonds du Portugal ont effectué une mission à Lisbonne alors que le Parlement a approuvé en première lecture un budget pour 2012 caractérisé par une rigueur draconienne.

LES DÉFIS DE PEDRO PASSOS COELHO



Ce budget "inclut des mesures audacieuses et bienvenues", ont-ils indiqué en ajoutant que la loi de finances était "cohérente avec l'objectif ambitieux de ramener le déficit budgétaire à 4,5% du PIB fin 2012".

La Troïka a d'autre part souligné que les principales banques portugaises "sont confrontées à de nouveaux défis en vue du renforcement de leur niveau de capitalisation".

La mission UE-FMI-BCE s'est déclarée en accord avec les autorités portugaises sur la nécessité "de nouveaux efforts pour revigorer le programme de réformes structurelles".
 

Première publication : 16/11/2011

  • ZONE EURO

    Le Portugal adopte un budget 2012 draconien

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Des milliers de Portugais manifestent contre les mesures d'austérité

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Un "même mécanisme" est à l’œuvre au Portugal et en Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)