Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Confusion autour de l'arrestation des trois jihadistes français

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Le Portugal obtient un satisfecit de la Troïka

Dernière modification : 16/11/2011

La Troïka estime que le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ". Un succès qui ouvre la voie à une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du prêt de 78 milliards d'euros.

AFP - Le plan d'aide financière au Portugal a pris "un bon départ" malgré les défis qui restent à relever concernant le programme de réformes et le renforcement du système financier, ont estimé mercredi les représentants de la Troïka UE-BCE-FMI.

"Globalement, le programme a pris un bon départ", ont indiqué dans un communiqué conjoint la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, dont les experts ont conclu mercredi la deuxième mission d'évaluation trimestrielle au plan accordé en mai au Portugal.

"Nous sommes globalement très satisfaits notamment en ce qui concerne la détermination du gouvernement à appliquer le programme", a souligné Jürgen Kröger, représentant de la Commission européenne, lors d'une conférence de presse.

Auparavant, le ministre portugais des Finances Vitor Gaspar avait indiqué que la Troïka a accordé un satisfecit au gouvernement pour la mise en oeuvre des mesures destinées à rétablir l'économie, ouvrant la voie au versement d'une nouvelle tranche d'aide de 8 milliards d'euros dans le cadre du programme d'aide de 78 milliards d'euros.

La Troïka a toutefois souligné les difficultés que traverse l'économie portugaise en raison notamment de "vents contraires au niveau international qui entravent les exportations".

Les représentants des bailleurs de fonds du Portugal ont effectué une mission à Lisbonne alors que le Parlement a approuvé en première lecture un budget pour 2012 caractérisé par une rigueur draconienne.

LES DÉFIS DE PEDRO PASSOS COELHO



Ce budget "inclut des mesures audacieuses et bienvenues", ont-ils indiqué en ajoutant que la loi de finances était "cohérente avec l'objectif ambitieux de ramener le déficit budgétaire à 4,5% du PIB fin 2012".

La Troïka a d'autre part souligné que les principales banques portugaises "sont confrontées à de nouveaux défis en vue du renforcement de leur niveau de capitalisation".

La mission UE-FMI-BCE s'est déclarée en accord avec les autorités portugaises sur la nécessité "de nouveaux efforts pour revigorer le programme de réformes structurelles".
 

Première publication : 16/11/2011

  • ZONE EURO

    Le Portugal adopte un budget 2012 draconien

    En savoir plus

  • PORTUGAL

    Des milliers de Portugais manifestent contre les mesures d'austérité

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Un "même mécanisme" est à l’œuvre au Portugal et en Grèce

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)