Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

EUROPE

Consul blessé à Gaza : le Quai d'Orsay convoque l'ambassadeur d'Israël

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/11/2011

L'ambassadeur israélien en France, Yossi Gal (photo), a été convoqué ce mercredi au ministère des Affaires étrangères après qu'un raid de Tsahal a blessé le consul de France dans la bande de Gaza ainsi que sa femme et sa fille.

AFP - L'ambassadeur israélien en France, Yossi Gal, a été convoqué mercredi au ministère des Affaires étrangères sur l'affaire du raid israélien dimanche à Gaza au cours duquel un diplomate français et des membres de sa famille ont été blessés, selon le Quai d'Orsay.

"Nous avons rappelé à l'ambassadeur d'Israël à quel point nous déplorions vivement les conséquences de ce raid pour notre chef d'antenne consulaire à Gaza et pour les membres de sa famille", a dit dans une déclaration titrée "Convocation de l'ambassadeur d'Israël" le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

Lors de ce raid qui visait un poste de police, Majdi Shakoura, diplomate de nationalité franco-palestinienne de 44 ans, a été légèrement blessé, comme son épouse Majida, 42 ans, enceinte de deux mois, qui a ensuite perdu son bébé, et l'une de leurs filles, âgée de 13 ans, touchée par des éclats de verre.

Le raid, au moyen de quatre missiles, selon des témoins, a endommagé sa maison, située près de Beit Lahya, à 200 mètres du poste de police visé par l'armée israélienne.

Il a été rappelé à l'ambassadeur israélien "que, tout en reconnaissant la nécessité pour Israël d'assurer sa sécurité, il importe de prévenir toute atteinte aux civils de même qu'à la présence française à Gaza", a ajouté Bernard Valero.

Mardi, la France avait adopté un profil bas au sujet de ce raid. Interrogé pour savoir si la France avait demandé des excuses à Israël et convoqué son ambassadeur en France, Bernard Valero avait répondu par la négative.

Selon les services d'urgence palestiniens, un policier palestinien a été tué et six blessés, dont deux policiers, lors du raid qui visait à riposter à une attaque à la roquette contre Israël.

Cette affaire est survenue alors que le président Nicolas Sarkozy vient de témoigner dans une lettre au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu son "amitié entière", en assurant que "leurs vues divergentes sur les problèmes du Proche-Orient et les commentaires publiés à ce sujet n'ont aucun impact" sur celle-ci, selon des sources israéliennes.

Cette lettre a été envoyée après des déclarations attribuées à Nicolas Sarkozy traitant M. Netanyahu de "menteur" lors d'une conversation privée avec le président américain Barack Obama le 3 novembre en marge du sommet du G20 à Cannes (sud de la France).
 

Première publication : 16/11/2011

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Le consul de France à Gaza blessé lors d'un raid israélien

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Nouveau raid meurtrier d'Israël dans la bande de Gaza

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël arraisonne une mini-flottille en direction de Gaza

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)