Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

10 ans de prison requis contre Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

Afrique

Après la France, le Maroc rappelle son ambassadeur en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2011

L'ambassadeur du Maroc en Syrie a été rappelé après l'attaque de sa représentation diplomatique à Damas, cible de manifestants pro-régime. Depuis ce week-end, ces derniers multiplient les violences contre les représentations arabes.

REUTERS - Le Maroc a annoncé mercredi avoir rappelé son ambassadeur en Syrie après l'attaque de sa représentation diplomatique à Damas par des manifestants.

"Le roi Mohamed VI a décidé mercredi de rappeler l'ambassadeur du Maroc en Syrie après l'attaque par des manifestants syriens de l'ambassade du royaume à Damas", a déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères, Taieb Fassi Fihri, cité par l'agence de presse officielle Map.
 
"Nous avons vu ces derniers jours des manifestations inacceptables, préparées et organisées au cours desquelles plusieurs manifestants ont attaqué les ambassades de pays européens, américains et arabes", a-t-il ajouté.
 
"Les manifestants syriens ont bombardé d'oeufs et de tomates les installations de l'ambassade marocaine."
 
La France a rappelé mercredi son ambassadeur en Syrie et a annoncé la fermeture des consultats d'Alep et de Lattaquié et des instituts culturels français pour protester contre de nouvelles violences commises par le régime de Bachar al Assad ( ).
 
Réunie mercredi à Rabat, la Ligue arabe a donné trois jours à la Syrie pour accepter de mettre fin à la répression des manifestations antigouvernementales et autoriser l'envoi d'observateurs sur son territoire ( ).
 


 

Première publication : 17/11/2011

  • SYRIE

    Le roi Abdallah II de Jordanie appelle Bachar al-Assad à quitter le pouvoir

    En savoir plus

  • SYRIE

    Valse avec Bachar, 11 ans de relations franco-syriennes

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'ambassadeur de France en Syrie s'est rendu dans la ville assiégée de Hama

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)