Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

SPORT

D'anciens joueurs de l’équipe d'Algérie dopés contre leur gré ?

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2011

Au moins huit joueurs de la sélection algérienne des années 80 ont eu des enfants atteints de déficiences. Trois d'entre eux réclament l'ouverture d'une enquête pour prouver le lien entre les handicaps et la prise de produits dopants à leur insu.

AFP - Plusieurs joueurs de la sélection algérienne de football des années 80 ont décidé de briser le mur du silence et de demander la vérité sur les handicaps de leurs enfants et le lien possible avec des produits dopants pris à leur insu durant les compétitions.

"Nous avons décidé d'évoquer publiquement cette affaire lorsque nous avons découvert qu'il y avait pas moins de huit ex-internationaux qui ont engendré des handicapés", a déclaré mercredi à l'AFP l'ancien défenseur Mohamed Chaïb, père de trois filles handicapées.



"Nous avons des doutes sérieux sur les effets des médicaments que nous consommions lors des stages de préparation. Nous voulons juste la vérité", a-t-il ajouté.

"Personne n’ose aborder le sujet. Les mémoires souvent prodigieuses lorsqu’il faut brosser un tableau idyllique sont d’un coup devenues oublieuses. Alors que nous souffrons dans notre chair depuis plus de deux décennies", s'était plaint l'ancien milieu de terrain Mohamed Kaci Saïd, selon l'édition de dimanche du journal El Watan.

Ses coéquipiers abondent dans le même sens en racontant le calvaire de leurs enfants et la souffrance des parents.

A présent, les joueurs réclament l’ouverture d’une enquête pour déterminer si oui ou non la naissance d’enfants handicapés chez d'anciens internationaux a un lien avec des produits pris quand ils étaient sportifs de haut niveau.
 

Première publication : 17/11/2011

  • FOOTBALL

    Rabah Madjer : "je veux apporter une révolution dans le football algérien"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)