Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Parlement investi par des dizaines de manifestants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2011

Le Parlement koweïtien a été investi par plusieurs dizaines de manifestants, qui réclament la démission du Premier ministre Nasser al-Mohammad al-Sabah, accusé de corruption. La police anti-émeute est intervenue violemment pour les déloger.

REUTERS - Plusieurs dizaines de manifestants ont pénétré brièvement mercredi soir à l'intérieur du parlement koweïtien pour réclamer la démission du Premier ministre Nasser al Mohammad al Sabah, qu'ils accusent de corruption, rapportent des témoins.

Des centaines d'autres protestataires étaient massés à l'extérieur du bâtiment, scandant: "Le peuple veut la chute du chef (du gouvernement)."
 
Selon des médias et témoins, la police antiémeute est intervenue violemment.
 
Un journaliste de Reuters a pu voir des ambulances à proximité du site, sans savoir s'il y avait des victimes.
 
Des manifestations sont organisées régulièrement depuis mars dernier pour réclamer le départ de cheikh Nasser, neveu de l'émir Sabah al Ahmad al Sabah.
 
En mai dernier, deux députés avaient tenté d'interpeller le Premier ministre sur une affaire présumée de détournement de fonds, une accusation qu'il rejette.
 
Le gouvernement avait démissionné en mars pour éviter que trois ministres, membres de la famille Al Sabah, soient interrogés par les parlementaires.
 
Le Koweït, quatrième exportateur mondial de pétrole, possède le parlement le plus ouvert des pays du Golfe, mais les partis politiques n'y sont pas autorisés. Les élus ne représentent qu'eux-mêmes et s'allient au gré des événements.
 

Première publication : 17/11/2011

  • SYRIE

    L'Arabie saoudite, le Koweït et Bahreïn rappellent leurs ambassadeurs

    En savoir plus

  • ENTREPRISES

    L'État français et le Koweït vont recapitaliser Areva à hauteur de 900 millions d'euros

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Le Koweït expulse des Égyptiens soutenant Mohamed El-Baradeï

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)