Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Moyen-orient

Alain Juppé en visite en Turquie pour évoquer la crise syrienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2011

Le ministre français des Affaires étrangères a entamé jeudi une visite de deux jours en Turquie. Au menu des entretiens : la crise syrienne. Face à la répression persistante de la révolte populaire, Paris et Ankara ont durci le ton contre Damas.

AFP - Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, est arrivé jeudi en Turquie pour des entretiens principalement consacrés à la Syrie, a rapporté l'agence turque Anatolie.

A Istanbul, première étape de sa visite de deux jours, M. Juppé doit s'entretenir avec le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et rencontrer son homologue Ahmet Davutoglu à l'occasion d'un dîner de travail.

Dans son agenda chargé, il a prévu aussi de rencontrer le patriarche oecuménique de Constantinople, Bartholomée Ier.

Vendredi, à Ankara, MM. Davutoglu et Juppé doivent s'adresser à la presse au terme de leurs discussions officielles qui sera axée sur le dossier syrien mais aussi sur des thèmes régionaux.

M. Juppé doit en outre s'entretenir dans la capitale turque avec le ministre aux Affaires européennes Egemen Bagis.

Le ministre français se rendra au Moyen-Orient après sa visite en Turquie, notamment aux Emirats Arabes Unis.

Après avoir tenté de raisonner la Syrie avec laquelle elle avait spectaculairement amélioré sa relations au cours des dernières années, la Turquie a durci le ton à l’égard de son voisin.

Face à la répression persistante de la révolte populaire contre le régime de Damas, la Turquie a pris mardi pour la première fois des sanctions en stoppant des explorations pétrolières communes menées en Syrie et en menaçant d'arrêter de fournir de l'électricité à ce pays.

La France a annoncé mercredi le rappel de son ambassadeur en Syrie, une décision qui rompt une partie de son lien officiel avec Damas et qui accompagne une position déjà adoptée par les Etats-Unis et plusieurs pays arabes.

Première publication : 17/11/2011

  • SYRIE

    La Ligue arabe lance un ultimatum à Damas

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Après la France, le Maroc rappelle son ambassadeur en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les Frères musulmans syriens favorables à une intervention turque

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)