Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

EUROPE

Le Vatican lance ses avocats à la poursuite du "baiser du pape" vu par Benetton

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/11/2011

La décision de Benetton d'abandonner le photomontage du pape Benoît XVI embrassant l'imam de la mosquée al-Azhar n'aura pas suffi à apaiser le Vatican, qui annonce des actions légales pour empêcher toute diffusion de l'image.

AFP - Le Vatican a annoncé jeudi des actions légales dans le monde pour empêcher la diffusion, "y compris à travers les médias", du photomontage de l'entreprise italienne Benetton dans lequel le pape Benoît XVI est représenté en train d'embrasser l'imam de la mosquée Al-Azhar.

Cette annonce a été faite dans un communiqué de la secrétairerie d'Etat, après que Benetton eut annoncé la veille sa décision de retirer ce photomontage.

Le Vatican avait vivement protesté "contre une utilisation inacceptable de l'image du Saint-Père, manipulée et instrumentalisée dans le cadre d'une campagne publicitaire à des fins commerciales".

La Secrétairerie d'Etat a chargé "ses propres avocats d'entreprendre, en Italie et à l'étranger, les actions qui s'imposent en vue d'empêcher la circulation, également dans les mass-médias, du photomontage, réalisé dans le cadre de la campagne publicitaire de Benetton".

L'image du Saint-Père y apparaît "sur un mode typiquement commercial" et est "jugée blessante non seulement pour la dignité du pape, mais aussi pour la sensibilité des croyants", a précisé un bref communiqué.

Mercredi soir, la firme textile, connue pour ses campagnes provocatrices, s'était dit "désolée que l'utilisation de l'image ait heurté ainsi la sensibilité des fidèles" et a annoncé le "retrait immédiat de l'image de toute publication".

Ce photomontage, réalisé pour la nouvelle campagne publicitaire de Benetton appelée "UNHATE" ("non-haine"), a été présenté mercredi à Paris par Alessandro Benetton, vice-président de Benetton Group.

Dans le cadre de cette campagne, d'autres dirigeants sont montrés en train de s'embrasser: le président américain Barack Obama et son homologue chinois Hu Jintao, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel.

 

Première publication : 17/11/2011

  • PUBLICITÉ

    Benetton retire une de ses affiches montrant le pape embrassant l'imam d'Al-Azhar

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)