Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Asie - pacifique

L'artiste contestataire Ai Weiwei poursuivi cette fois pour "pornographie"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Déjà inquiété pour fraude fiscale, l'artiste contestataire chinois Ai Weiwei annonce qu'il est également poursuivi pour "pornographie", en raison d'anciens clichés sur lesquels il apparaît nu. Il dénonce un acharnement de la justice chinoise.

AFP - L'artiste contestataire chinois Ai Weiwei, visé par un important redressement fiscal qu'il conteste, a annoncé vendredi à l'AFP faire aussi l'objet d'une enquête pour "pornographie" pour d'anciennes photographies où il posait nu.

"Hier ils ont emmené mon assistant au commissariat de police", a relaté Ai Weiwei interrogé au téléphone. "Ils lui ont demandé pourquoi il avait pris ces photos, ils lui ont dit clairement qu'une enquête me visait, pour pornographie", a-t-il ajouté.

"Il s'agit de quelque chose de vraiment nouveau dont je n'avais pas entendu parler. Ils avaient proféré ces accusations durant ma détention, mais j'ai cru que c'était une blague", a ajouté le peintre, sculpteur et plasticien, qui été détenu au secret de début avril à fin juin.

Ai Weiwei a bénéficié dépuis le début du mois d'un vaste mouvement de solidarité d'internautes et de citoyens qui ont organisé une grande collecte pour l'aider à contester un redressement fiscal destiné selon lui à le "briser".
 

Première publication : 18/11/2011

  • CHINE

    Ai Weiwei versera 930 000 euros pour faire appel de son redressement fiscal

    En savoir plus

  • CHINE

    Le fisc chinois réclame 1,7 million d'euros à l'artiste contestataire Ai Weiwei

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)