Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Afrique

Le pape Benoît XVI en visite au Bénin, terre catholique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Le souverain pontife est attendu ce vendredi au Bénin, terre de vaudou et de foi catholique, où l'Église est confrontée à de nombreux scandales. Au cours de sa visite de trois jours, Benoit XVI devrait s'entretenir avec le président Boni Yayi.

AFP - Le pape Benoît XVI arrive vendredi après-midi au Bénin, terre de vaudou et de foi catholique où l'Eglise est confrontée à des scandales, pour un deuxième voyage en Afrique qui doit lui permettre de fixer un cap aux fidèles d'un continent en pleins bouleversements.

Le souverain pontife, qui a quitté Rome vers 08H00 GMT, doit prononcer à son arrivée, prévue à 15H00 locales (14H00 GMT), un discours à l'aéroport de Cotonou, faire un grand tour de la ville en papamobile, puis visiter la cathédrale.

Dans la capitale économique balayée et pavoisée de drapeaux du Bénin et du Vatican, il devrait être accueilli par des dizaines de milliers de Béninois mais aussi de fidèles venus de la région et d'autres continents.

Sous la surveillance des forces de l'ordre postées aux carrefours, Cotonou gardait toutefois son allure plutôt paisible, mais dans les églises on s'affairait pour les derniers préparatifs, a constaté un journaliste de l'AFP.

A la cathédrale, des fidèles faisaient un dernier ménage avant l'arrivée du pape. A l'église Sainte-Rita, où il rencontrera samedi des orphelins, une grande photo de Benoît XVI est affichée à l'entrée, portant l'inscription "kwabo" (bienvenue en langue fongbé).

Cette visite est "une grâce, il nous apporte l'espoir et nous, fidèles de l'Eglise, nous en avons besoin", a déclaré à l'AFP Françoise Dah Houinou, enseignante. "Le Bénin sera tout à l'heure le centre d'attention du monde et cela me réjouit".

Pour Prévert Agossa, un autre croyant, la venue du pape "doit inspirer non seulement nous, fidèles, mais nos dirigeants qui doivent retenir son appel à la justice".

L'Eglise dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest de 9 millions d'habitants est vivante et en expansion mais confrontée à de nombreux scandales qui l'ont contrainte à faire le ménage dans sa hiérarchie. En 2010, deux évêques, dont l'archevêque de Cotonou, ont été démis suite à des affaires de moeurs ou de détournement d'argent. En octobre, c'est un abbé qui a été suspendu pour syncrétisme.

Benoît XVI vient au Bénin pour signer puis remettre à des délégations d'évêques de tout le continent une "exhortation apostolique" issue du synode africain de 2009.

Sous le nom latin d'"Africae Munus" ("l'engagement de l'Afrique"), il s'agit de promouvoir une plus grande implication de l'Eglise africaine dans les problèmes de la cité, alors que les défis ne manquent pas: développement inégal, corruption, affaiblissement des pouvoirs traditionnels, concurrence des Eglises pentecôtistes et rapports parfois difficiles avec l'islam.

Le programme chargé du pape, âgé de 84 ans, le conduira samedi à Ouidah (40 km à l'ouest de Cotonou), coeur du vaudou, religion traditionnelle profondément ancrée dans le pays et qui compte plus de fidèles que le catholicisme. Le Temple des pythons y fait face à la basilique.

Cette ville côtière, où débuta l'évangélisation du pays il y a exactement 150 ans, abrite aussi le plus grand séminaire d'Afrique occidentale.

A Cotonou, Benoît XVI s'entretiendra le même jour avec le chef de l'Etat, Thomas Boni Yayi, et des représentants des autres religions, du vaudou notamment.

Dimanche, il célébrera une messe au "stade de l'amitié" de Cotonou avant de quitter le pays dans l'après-midi.

Lors de sa première visite en Afrique, au Cameroun et en Angola en 2009, le pontife avait soulevé une tempête mondiale par ses propos sur le préservatif, estimant que leur utilisation aggravait le problème du sida.

Un sujet sur lequel il est encore attendu, après en avoir toutefois admis l'usage "dans certains cas" (il avait cité la prostitution), en 2010. L'Afrique, continent où le nombre de catholiques croît le plus vite, compte 70% des quelque 34 millions de séropositifs dans le monde.

Ce voyage intervient en plein scandale autour d'une campagne de publicité de la marque vestimentaire italienne Benetton, qui a utilisé un photomontage du pape embrassant l'imam de la mosquée égyptienne al-Azhar. Le Vatican a annoncé jeudi des actions en justice pour empêcher sa diffusion, même si la firme a décidé de retirer l'image.
 

Première publication : 18/11/2011

  • RELIGION

    À Berlin, Benoît XVI tente de redorer l'image de l'Église

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican dépoussière son image sur la Toile

    En savoir plus

  • IRLANDE

    Le Vatican nie avoir entravé une enquête sur des actes pédophiles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)