Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Afrique

Le pape Benoît XVI en visite au Bénin, terre catholique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Le souverain pontife est attendu ce vendredi au Bénin, terre de vaudou et de foi catholique, où l'Église est confrontée à de nombreux scandales. Au cours de sa visite de trois jours, Benoit XVI devrait s'entretenir avec le président Boni Yayi.

AFP - Le pape Benoît XVI arrive vendredi après-midi au Bénin, terre de vaudou et de foi catholique où l'Eglise est confrontée à des scandales, pour un deuxième voyage en Afrique qui doit lui permettre de fixer un cap aux fidèles d'un continent en pleins bouleversements.

Le souverain pontife, qui a quitté Rome vers 08H00 GMT, doit prononcer à son arrivée, prévue à 15H00 locales (14H00 GMT), un discours à l'aéroport de Cotonou, faire un grand tour de la ville en papamobile, puis visiter la cathédrale.

Dans la capitale économique balayée et pavoisée de drapeaux du Bénin et du Vatican, il devrait être accueilli par des dizaines de milliers de Béninois mais aussi de fidèles venus de la région et d'autres continents.

Sous la surveillance des forces de l'ordre postées aux carrefours, Cotonou gardait toutefois son allure plutôt paisible, mais dans les églises on s'affairait pour les derniers préparatifs, a constaté un journaliste de l'AFP.

A la cathédrale, des fidèles faisaient un dernier ménage avant l'arrivée du pape. A l'église Sainte-Rita, où il rencontrera samedi des orphelins, une grande photo de Benoît XVI est affichée à l'entrée, portant l'inscription "kwabo" (bienvenue en langue fongbé).

Cette visite est "une grâce, il nous apporte l'espoir et nous, fidèles de l'Eglise, nous en avons besoin", a déclaré à l'AFP Françoise Dah Houinou, enseignante. "Le Bénin sera tout à l'heure le centre d'attention du monde et cela me réjouit".

Pour Prévert Agossa, un autre croyant, la venue du pape "doit inspirer non seulement nous, fidèles, mais nos dirigeants qui doivent retenir son appel à la justice".

L'Eglise dans ce petit pays d'Afrique de l'Ouest de 9 millions d'habitants est vivante et en expansion mais confrontée à de nombreux scandales qui l'ont contrainte à faire le ménage dans sa hiérarchie. En 2010, deux évêques, dont l'archevêque de Cotonou, ont été démis suite à des affaires de moeurs ou de détournement d'argent. En octobre, c'est un abbé qui a été suspendu pour syncrétisme.

Benoît XVI vient au Bénin pour signer puis remettre à des délégations d'évêques de tout le continent une "exhortation apostolique" issue du synode africain de 2009.

Sous le nom latin d'"Africae Munus" ("l'engagement de l'Afrique"), il s'agit de promouvoir une plus grande implication de l'Eglise africaine dans les problèmes de la cité, alors que les défis ne manquent pas: développement inégal, corruption, affaiblissement des pouvoirs traditionnels, concurrence des Eglises pentecôtistes et rapports parfois difficiles avec l'islam.

Le programme chargé du pape, âgé de 84 ans, le conduira samedi à Ouidah (40 km à l'ouest de Cotonou), coeur du vaudou, religion traditionnelle profondément ancrée dans le pays et qui compte plus de fidèles que le catholicisme. Le Temple des pythons y fait face à la basilique.

Cette ville côtière, où débuta l'évangélisation du pays il y a exactement 150 ans, abrite aussi le plus grand séminaire d'Afrique occidentale.

A Cotonou, Benoît XVI s'entretiendra le même jour avec le chef de l'Etat, Thomas Boni Yayi, et des représentants des autres religions, du vaudou notamment.

Dimanche, il célébrera une messe au "stade de l'amitié" de Cotonou avant de quitter le pays dans l'après-midi.

Lors de sa première visite en Afrique, au Cameroun et en Angola en 2009, le pontife avait soulevé une tempête mondiale par ses propos sur le préservatif, estimant que leur utilisation aggravait le problème du sida.

Un sujet sur lequel il est encore attendu, après en avoir toutefois admis l'usage "dans certains cas" (il avait cité la prostitution), en 2010. L'Afrique, continent où le nombre de catholiques croît le plus vite, compte 70% des quelque 34 millions de séropositifs dans le monde.

Ce voyage intervient en plein scandale autour d'une campagne de publicité de la marque vestimentaire italienne Benetton, qui a utilisé un photomontage du pape embrassant l'imam de la mosquée égyptienne al-Azhar. Le Vatican a annoncé jeudi des actions en justice pour empêcher sa diffusion, même si la firme a décidé de retirer l'image.
 

Première publication : 18/11/2011

  • RELIGION

    À Berlin, Benoît XVI tente de redorer l'image de l'Église

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican dépoussière son image sur la Toile

    En savoir plus

  • IRLANDE

    Le Vatican nie avoir entravé une enquête sur des actes pédophiles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)