Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Sports

Non-lieu requis pour Ribéry et Benzema dans l'affaire Zahia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Le parquet de Paris a estimé que les deux internationaux français ignoraient que Zahia, la prostituée qui a affirmé avoir eu des relations tarifées avec eux, était mineure à l'époque des faits.

AFP - Le parquet de Paris a requis un non lieu à l'égard des footballeurs Karim Benzema et Franck Ribéry dans l'affaire Zahia, estimant qu'ils ignoraient la minorité de la prostituée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Zahia D. avait affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry en 2009 et un autre joueur, Karim Benzema, en 2008, alors qu'elle avait 16 ans. Zahia avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient alors qu'elle était mineure.

Les deux joueurs, mis en examen depuis juillet 2010 pour "sollicitation de prostituée mineure", "ne pouvaient qu'ignorer la minorité de Zahia qui a elle-même déclaré leur avoir dit qu'elle avait 18 ans", a ajouté cette source.

"La présomption de minorité s'effondre", a-t-elle précisé.

Le parquet a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel des cinq autres personnes, quatre hommes et une femme, ainsi qu'une personne morale, mises en examen pour proxénétisme aggravé dans cette affaire qui avait eu pour cadre un bar proche des Champs-Elysées, le Zaman Café.

Première publication : 18/11/2011

  • FOOTBALL

    Entretien avec l'un des auteurs de "La face cachée de Ribéry"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ribéry et Benzema mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)