Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Sports

Non-lieu requis pour Ribéry et Benzema dans l'affaire Zahia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Le parquet de Paris a estimé que les deux internationaux français ignoraient que Zahia, la prostituée qui a affirmé avoir eu des relations tarifées avec eux, était mineure à l'époque des faits.

AFP - Le parquet de Paris a requis un non lieu à l'égard des footballeurs Karim Benzema et Franck Ribéry dans l'affaire Zahia, estimant qu'ils ignoraient la minorité de la prostituée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Zahia D. avait affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry en 2009 et un autre joueur, Karim Benzema, en 2008, alors qu'elle avait 16 ans. Zahia avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient alors qu'elle était mineure.

Les deux joueurs, mis en examen depuis juillet 2010 pour "sollicitation de prostituée mineure", "ne pouvaient qu'ignorer la minorité de Zahia qui a elle-même déclaré leur avoir dit qu'elle avait 18 ans", a ajouté cette source.

"La présomption de minorité s'effondre", a-t-elle précisé.

Le parquet a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel des cinq autres personnes, quatre hommes et une femme, ainsi qu'une personne morale, mises en examen pour proxénétisme aggravé dans cette affaire qui avait eu pour cadre un bar proche des Champs-Elysées, le Zaman Café.

Première publication : 18/11/2011

  • FOOTBALL

    Entretien avec l'un des auteurs de "La face cachée de Ribéry"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ribéry et Benzema mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)