Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Sports

Non-lieu requis pour Ribéry et Benzema dans l'affaire Zahia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/11/2011

Le parquet de Paris a estimé que les deux internationaux français ignoraient que Zahia, la prostituée qui a affirmé avoir eu des relations tarifées avec eux, était mineure à l'époque des faits.

AFP - Le parquet de Paris a requis un non lieu à l'égard des footballeurs Karim Benzema et Franck Ribéry dans l'affaire Zahia, estimant qu'ils ignoraient la minorité de la prostituée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Zahia D. avait affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry en 2009 et un autre joueur, Karim Benzema, en 2008, alors qu'elle avait 16 ans. Zahia avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient alors qu'elle était mineure.

Les deux joueurs, mis en examen depuis juillet 2010 pour "sollicitation de prostituée mineure", "ne pouvaient qu'ignorer la minorité de Zahia qui a elle-même déclaré leur avoir dit qu'elle avait 18 ans", a ajouté cette source.

"La présomption de minorité s'effondre", a-t-elle précisé.

Le parquet a requis le renvoi devant le tribunal correctionnel des cinq autres personnes, quatre hommes et une femme, ainsi qu'une personne morale, mises en examen pour proxénétisme aggravé dans cette affaire qui avait eu pour cadre un bar proche des Champs-Elysées, le Zaman Café.

Première publication : 18/11/2011

  • FOOTBALL

    Entretien avec l'un des auteurs de "La face cachée de Ribéry"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ribéry et Benzema mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)