Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • L'écrivain de génie Gabriel Garcia Marquez s'est éteint à 87 ans

    En savoir plus

  • Un scrutin sans suspense s'achève sur fond de violence en Algérie

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

SPORT

Les Los Angeles Galaxy de David Beckham sacrés rois du championnat américain

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2011

Après quatre années passées chez les LA Galaxy, David Beckham a remporté son premier titre de champion de la ligue américaine (MLS). Annoncé au Paris-Saint-Germain, l'ex-international anglais dit toujours réfléchir à son avenir.

AFP - Sacré champion de MLS avec Los Angeles dimanche, un titre après lequel il a couru pendant quatre ans, David Beckham compte prendre son temps avant de révéler de quoi son avenir sera fait.

L'Anglais n'a strictement rien lâché après la finale remportée à domicile par son club des Los Angeles Galaxy face à Houston (1-0). Il a joué avec les questions des médias en répétant que "la nuit allait être bonne".

"Mais je dois laisser les enfants à l'école à 08h00 alors je ne vais pas trop boire non plus...", a blagué ce père de quatre enfants, qui a savouré son succès sur la pelouse avec ses trois garçons alors que les fans des Galaxy scandaient: "Nous voulons Beckham".

"Je ne suis pas pressé de décider", a souligné l'Anglais de 36 ans, dont le nom est cité au Paris-SG comme possible renfort au mercato hivernal. Un retour en Angleterre pourrait aussi être d'actualité, lui qui rêve de disputer les JO de Londres en 2012, une candidature olympique qu'il a aidée à promouvoir.

"J'ai besoin de prendre du recul, de savourer et après je déciderai", a-t-il dit, ajoutant, en réponse à la presse qui décryptait ses propos récents: "Ce n'est pas parce que j'ai parlé des Galaxy au passé que je ne vais pas revenir".

Et l'Anglais de répéter une énième fois combien sa famille se plaît dans le Sud de la Californie, un "endroit génial pour élever mes enfants" où il mène une vie presque normale, chose qui serait impossible en Europe. "Vivre à Los Angeles était un rêve, a-t-il dit, au passé, avant dire, sibyllin: "J'ai hâte de voir ce que le futur nous réserve ici". Du Beckham dans le texte. Confus.

LA Galaxy 1 - Houston Dynamo 0



"Propriétaires fous"

"Il y a beaucoup d'options possibles mais je suis un joueur des Galaxy et la nuit va être bonne...", a répété en souriant cet habitué du jeu des rumeurs: "Quand j'étais au Real, on m'envoyait toutes les semaines à Chelsea".

Son contrat ne prend fin qu'au 31 décembre et le "Spice boy" semble bien décidé à partir en tournée avec les Galaxy, qui vont jouer trois matches exhibitions en Asie et en Australie lors de la première semaine de décembre.

Tim Leiweke, patron d'AEG, le groupe qui possède les Galaxy, a prévenu qu'il tentera de convaincre Beckham de rester une saison de plus en le libérant le temps des JO mais, croit savoir le Los Angeles Times, avec une réduction de salaire normale pour un joueur de son âge, fragile qui plus est. Beckham a d'ailleurs joué dimanche avec une contracture à une cuisse gardée secrète cette semaine.

"Mais si une équipe folle avec des propriétaires fous décide de lui offrir 25 millions de dollars, alors je pars avec lui", a aussi déclaré Leiweke, visant peut-être le PSG, qui a dit être "en discussions" avec le joueur.

Souvent blessé, largement décrié et parfois mal-aimé, "Becks" n'a pas eu la vie facile en Californie, si l'on met à part les millions de dollars qu'il y a amassés, mais il pourrait maintenant avoir envie d'aller voir ailleurs avec un coeur léger.

Car ce trophée efface ses pires moments américains. Comme cet été 2009, quand il est revenu d'un premier prêt à l'AC Milan avec trois mois de retard, manquant le début de saison du Galaxy, au même moment où son coéquipier Landon Donovan égratignait sérieusement son professionnalisme dans un livre et qu'à son retour il avait failli en venir aux mains avec des fans mécontents.

"C'est bien que des gens doutent mais c'est bien aussi de leur prouver qu'ils ont tort", a souligné Beckham. Buteur des Galaxy contre Houston, Donovan a été le premier joueur à lui tomber dans les bras au coup de sifflet final.

Première publication : 21/11/2011

  • FOOTBALL

    Thierry Henry et David Beckham défient Manchester United

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    1994, la renaissance du football à l’américaine

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La Major League Soccer fête ses 15 ans en toute discrétion

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)