Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

FRANCE

Trois femmes condamnées à Nantes pour port du voile intégral

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2011

Le tribunal de police de Nantes (Loire Atlantique) a condamné à une amende de 140 euros trois femmes portant le niqab dans les lieux publics. L'une d'elles est l'épouse du polygame nantais Lies Hebbadj, une autre est sa concubine.

AFP - Trois femmes, dont la femme et une compagne de Lies Hebbadj, ont été condamnées lundi à une amende de 140 euros chacune par le tribunal de police de Nantes pour dissimulation de leur visage sur la voie publique au moyen d'un niqab.

L'épouse de Lies Hebbadj et l'une de ses compagnes avaient fait l'objet d'un constat d'infraction devant l'école publique où elles emmenaient leurs enfants, le 6 octobre.

Lies Hebbadj s'est présenté devant le tribunal lundi matin avec son épouse et la compagne convoquée mais, comme elles n'ont pas voulu dévoiler leur visage à l'entrée du tribunal, elles n'ont pas eu l'autorisation d'y entrer. Elles sont restées dehors avec une demi-douzaine de manifestants qui dénonçaient notamment "la laïcité", a constaté l'AFP.

Seul Lies Hebbdadj est allé à l'audience et il a été invité à s'exprimer lorsque le dossier de son épouse a été examiné. "Je suis d'accord avec le représentant du ministère public pour avoir une amende de 140 euros puisque c'est la condition pour pouvoir faire un recours devant le tribunal des droits de l'homme", a-t-il déclaré. Il a ensuite quitté la salle, sans attendre la condamnation, qui a été prononcée après délibération en fin de matinée.

Une troisième femme, qui avait fait l'objet d'un constat d'infraction similaire à Nantes en juillet 2011, mais qui n'est pas liée à Lies Hebbadj, était convoquée le même jour. Elle ne s'est pas présentée et a aussi été condamnée à une amende de 140 euros.

Selon la loi votée le 11 octobre 2010, mise en application en avril 2011, dissimuler son visage dans l'espace public, que ce soit avec un voile, une cagoule ou un masque, est passible de 150 euros d'amende et/ou d'un stage de citoyenneté.

Lies Hebbadj a été médiatisé en défendant en avril 2010 une autre de ses concubines, Sandrine Mouleres, qui contestait un PV de 22 euros pour port du niqab au volant, avant le vote de la loi, et qui a été relaxée en décembre 2010.

 

Première publication : 21/11/2011

  • FRANCE

    Premières amendes prononcées par un tribunal pour port de voile intégral

    En savoir plus

  • FRANCE

    Rachid Nekkaz, justicier millionnaire au secours des femmes en niqab

    En savoir plus

  • FRANCE

    "À Paris nous dépensons des milliers de dollars, c'est quoi une amende de quelques euros ?"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)