Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Première ligne"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'ONU condamne la situation des droits de l'Homme en Iran

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2011

L’Assemblée générale de l'ONU a adopté par 86 voix une résolution condamnant "la torture, les traitements et les punitions cruels, inhumains et dégradants" ainsi que l'augmentation "dramatique" de l'usage de la peine de mort en Iran.

AFP - L'Assemblée générale des Nations unies a adopté lundi une résolution annuelle qui condamne la situation des droits de l'homme en Iran avec un nombre record de votes.
              
La résolution a été adoptée avec 86 voix pour, soit six de plus que l'an dernier, tandis que le nombre de votes contre a chuté de 44 à 32. L'Assemblée a également adopté des résolutions condamnant la situation des droits de l'homme en Corée du Nord et en Birmanie.
              
La résolution sur l'Iran, proposée par le Canada, condamne "la torture, les traitements et les punitions cruels, inhumains et dégradants, y compris les flagellations et les amputations" menés par les autorités iraniennes.
              
Elle déplore "l'augmentation dramatique" de l'usage de la peine de mort, en particulier contre des mineurs.
              
Le représentant du gouvernement iranien Mohammed Javad Larijani, un conseiller du dirigeant suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a qualifié la résolution de "malveillante", devant l'Assemblée générale.
              
Concernant la Corée du Nord, l'Assemblée générale a adopté une autre résolution par 122 voix pour et 16 contre dans laquelle elle se déclare "profondément préoccupée" par la persistance d'informations concernant la pratique de la torture et d'autres peines ou traitements cruels.
              
Elle se déclare inquiète des "conditions inhumaines de détention, des exécutions publiques, des détentions extrajudiciaires et arbitraires" en Corée du Nord, de "l'imposition de la peine capitale pour des motifs politiques et religieux, des peines collectives et de l'existence d'un grand nombre de camps pénitentiaires et du recours très fréquent au travail forcé".
              
L'Assemblée générale se déclare également inquiète du fait des "graves et multiples restrictions imposées aux libertés de pensée, de conscience, de religion et d'expression, de réunion pacifique et d'association, au droit à la vie privée et à l'accès de tous à l'information".
              
Elle souligne "les violations des droits économiques et culturels qui ont entraîné une grave malnutrition, des problèmes sanitaires généralisés" dont sont victimes en particulier les femmes, les enfants et les personnes âgées.
              
S'agissant de la Birmanie, l'Assemblée générale prend acte dans une autre résolution adoptée par 98 voix pour et 25 contre que le président birman avait "proclamé publiquement sa volonté de procéder à des réformes, de favoriser la réconciliation nationale, de protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales et de promouvoir la bonne gouvernance, la démocratie et l’état de droit".
              
Elle salue "les pourparlers qui ont eu lieu récemment entre le gouvernement birman et Aung San Suu Kyi, tout en demandant instamment au gouvernement de prendre des mesures supplémentaires pour promouvoir un dialogue effectif et véritable avec tous les partis présents sur l’échiquier politique".
              
Mais l'Assemblée se déclare néanmoins "gravement préoccupée par les violations systématiques et persistantes des droits de l’homme et des libertés fondamentales du peuple birman, tout en constatant que le gouvernement de ce pays s’est engagé à procéder à des réformes afin de remédier à ces violations".
              
Elle "se réjouit de la libération, le 12 octobre 2011, de plus de 200 prisonniers d’opinion et demande instamment au gouvernement birman de libérer sans délai et sans condition tous les autres prisonniers d’opinion".
              
L'Assemblée "se déclare gravement préoccupée par la poursuite de la pratique des détentions arbitraires, des disparitions forcées, du viol et d’autres formes de violence sexuelle, de la torture et des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants" en Birmanie.

 

Première publication : 21/11/2011

  • IRAN

    Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU crée un rapporteur pour l'Iran

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Washington, Paris et Londres accusent Téhéran de violer les sanctions imposées par l'ONU

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    L'ONU adopte de nouvelles sanctions contre l'Iran

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)