Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

Santé

Onusida envisage une possible fin de la pandémie de VIH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/11/2011

Le nombre de personnes vivant avec le sida n'a jamais été aussi élevé, en raison d'un meilleur accès au traitement selon une agence de l'ONU. Une tendance qui rend envisageable une prochaine fin de la pandémie.

AFP - Un nombre record de 34 millions de personnes vivaient avec le VIH dans le monde en 2010, principalement en raison d'un meilleur accès au traitement qui a contribué à réduire le nombre de décès et nourrit l'espoir d'une possible fin de la pandémie, indique lundi Onusida.

"Cette année change pour nous la donne: pour la première fois nous sommes capables de montrer que si l'on traite suffisamment tôt les gens, on peut réduire le nombre de nouvelles infections", a déclaré Michel Sidibé, directeur exécutif d'Onusida, lors d'une conférence de presse à Berlin.

"Le nombre de personnes vivant avec le VIH (virus du sida) n'a jamais été aussi important, principalement en raison d'un meilleur accès aux traitements", indique l'ONU dans son rapport d'une cinquantaine de pages.

Ainsi, aujourd'hui près de 50% des séropositifs ont accès à un traitement, ce qui a sauvé la vie à 700.000 personnes en 2010.

Et cette même année, le nombre de nouvelles infections a atteint son niveau le plus bas depuis 1997, avec 2,7 millions de nouvelles infections (dont 390.000 chez des enfants), soit un recul de 21% par rapport au pic de 1997.

"Même en cette période difficile --après trois ans de crise financière--, nous continuons d'avoir des résultats: de plus en plus de pays ont vu le nombre de nouvelles infections diminuer", s'est félicité M. Sidibé.

"Il y a quelques années, seulement, il paraissait fantaisiste d'annoncer la fin de l'épidémie de sida à court terme, mais la science, l'appui politique et la riposte communautaire commencent à produire des résultats tangibles et certains", a-t-il continué.

En 2010, 1,8 million de personnes sont décédées des suites du sida, un recul également par rapport au pic de 2,2 millions de morts enregistré au milieu des années 2000.

Au cours des cinq prochaines années, des investissements judicieux peuvent aider à faire progresser la lutte contre le sida vers l'objectif "zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida", espère Onusida.

En 2010, le sida continue à toucher majoritairement le continent africain où vivent 68% des personnes touchées dans le monde par le sida. Dans cette région, 5% des adultes vivent avec la maladie, alors qu'ailleurs dans le monde, ce taux est inférieur à 1%.

Le nombre de nouvelles personnes infectées baisse dans 33 pays, dont 22 situés en Afrique subsaharienne, région la plus touchée par l'épidémie.

Les plus mauvais scores continuent d'être enregistrés en Afrique australe, l'Afrique du Sud comptant plus de personnes vivant avec la maladie (5,6 millions) que tout autre pays du monde.

Les Caraïbes sont la deuxième région du monde la plus touchée par la pandémie avec 200.000 personnes vivant avec le sida dans cette région, soit 0,9% des adultes.

L'Europe de l'Est est aussi particulièrement touchée avec 1,5 million de séropositifs et 90.000 décès en 2010.

Le rapport souligne encore que l'épidémie reste "obstinément stable" en Amérique du Nord et en Europe: 2,2 millions de personnes vivent avec le sida, dont plus de la moitié aux Etats-Unis.

Les traitements dans cette région ont fait diminuer la mortalité liée à la maladie. Ainsi, le nombre de morts est resté stable (30.000 en 2010) par rapport à 2001, alors que le nombre de séropositifs a augmenté de 30%.

En 2010, 0,8% des adultes étaient porteurs du virus du sida dans le monde, soit 0,8% des adultes en moyenne. C'est le même taux qu'en 2001.

Le rapport relève également que les "tendances sont nettement encourageantes parmi les jeunes de nombreux pays où le VIH est très présent".

Première publication : 21/11/2011

COMMENTAIRE(S)