Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • John Kerry arrache un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des internautes expriment leur soutien à Ai Weiwei en posant nus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/11/2011

Dans un vaste mouvement de solidarité avec l'artiste, poursuivi pour pornographie, des internautes ont publié sur la Toile des photos d'eux dénudés. Weiwei, déjà accusé de fraude fiscale, est dans le collimateur des autorités chinoises.

AFP - Des partisans de l'artiste chinois Ai Weiwei, qui fait l'objet d'une enquête pour "pornographie", ont choisi de manifester leur solidarité avec le célèbre dissident en posant eux-mêmes nus sur l'internet.

Déjà accusé d'évasion fiscale, le peintre touche-à-tout, plus que jamais dans le collimateur des autorités chinoises, a annoncé vendredi être poursuivi pour d'anciennes photos dénudées où on le voit entouré de quatre femmes également dévêtues.

Sur un blog intitulé "Ecoute, gouvernement chinois: la nudité n'est pas de la pornographie", des dizaines de ses soutiens ont mis en ligne des photos où ils posent dans le plus simple appareil. Certains ont seulement publié des gros plans d'une partie de leur anatomie.

L'un des internautes s'affiche dans la posture du Penseur de Rodin, un autre dans celle du David de Michel-Ange.

Ai Weiwei a pour sa part jugé "ridicules" les nouvelles accusations qui le visent. "Notre nation est extrêmement corrompue, avec tant de sexe, mais ils estiment que des photos de nus sur l'internet relèvent de la pornographie", a-t-il raillé dans une déclaration au téléphone à l'AFP.

L'artiste contestataire a bénéficié depuis le début du mois d'un vaste mouvement de solidarité d'internautes et de citoyens qui ont organisé une grande collecte pour l'aider à contester un redressement fiscal destiné selon lui à le "briser".

Grâce à cette mobilisation de 30.000 Chinois, il a pu verser la garantie nécessaire pour interjeter appel de ce redressement de 15 millions de yuans (1,7 million d'euros).

Première publication : 22/11/2011

  • CHINE

    L'artiste contestataire Ai Weiwei poursuivi cette fois pour "pornographie"

    En savoir plus

  • CHINE

    Ai Weiwei versera 930 000 euros pour faire appel de son redressement fiscal

    En savoir plus

  • CHINE

    Le dissident Ai Weiwei soutenu financièrement par près de 20 000 personnes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)