Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

Asie - pacifique

Des internautes expriment leur soutien à Ai Weiwei en posant nus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/11/2011

Dans un vaste mouvement de solidarité avec l'artiste, poursuivi pour pornographie, des internautes ont publié sur la Toile des photos d'eux dénudés. Weiwei, déjà accusé de fraude fiscale, est dans le collimateur des autorités chinoises.

AFP - Des partisans de l'artiste chinois Ai Weiwei, qui fait l'objet d'une enquête pour "pornographie", ont choisi de manifester leur solidarité avec le célèbre dissident en posant eux-mêmes nus sur l'internet.

Déjà accusé d'évasion fiscale, le peintre touche-à-tout, plus que jamais dans le collimateur des autorités chinoises, a annoncé vendredi être poursuivi pour d'anciennes photos dénudées où on le voit entouré de quatre femmes également dévêtues.

Sur un blog intitulé "Ecoute, gouvernement chinois: la nudité n'est pas de la pornographie", des dizaines de ses soutiens ont mis en ligne des photos où ils posent dans le plus simple appareil. Certains ont seulement publié des gros plans d'une partie de leur anatomie.

L'un des internautes s'affiche dans la posture du Penseur de Rodin, un autre dans celle du David de Michel-Ange.

Ai Weiwei a pour sa part jugé "ridicules" les nouvelles accusations qui le visent. "Notre nation est extrêmement corrompue, avec tant de sexe, mais ils estiment que des photos de nus sur l'internet relèvent de la pornographie", a-t-il raillé dans une déclaration au téléphone à l'AFP.

L'artiste contestataire a bénéficié depuis le début du mois d'un vaste mouvement de solidarité d'internautes et de citoyens qui ont organisé une grande collecte pour l'aider à contester un redressement fiscal destiné selon lui à le "briser".

Grâce à cette mobilisation de 30.000 Chinois, il a pu verser la garantie nécessaire pour interjeter appel de ce redressement de 15 millions de yuans (1,7 million d'euros).

Première publication : 22/11/2011

  • CHINE

    L'artiste contestataire Ai Weiwei poursuivi cette fois pour "pornographie"

    En savoir plus

  • CHINE

    Ai Weiwei versera 930 000 euros pour faire appel de son redressement fiscal

    En savoir plus

  • CHINE

    Le dissident Ai Weiwei soutenu financièrement par près de 20 000 personnes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)