Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU condamne la répression sanglante dans le pays

©

Vidéo par Emmanuel SAINT-MARTIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/11/2011

La commission des droits de l'Homme de l'Assemblée générale des Nations unies a adopté ce mardi - par 122 voix - une résolution condamnant le régime de Damas pour sa répression sanglante des manifestations. Moscou et Pékin se sont abstenus.

AFP- La Commission des droits de l'homme de l'Assemblée générale des Nations unies a adopté mardi une résolution condamnant la répression sanglante des manifestations en Syrie et la "persécution" exercée par le régime syrien à l'encontre des manifestants.

La résolution, adoptée à une large majorité de 122 votes pour, 13 contre et 41 abstentions, condamne les "exécutions arbitraires et l'usage excessif de la force" contre les manifestants qui réclament le départ du président Bachar al-Assad et appelle les "autorités syriennes à immédiatement cesser toutes les violations des droits de l'homme".

Les pays ayant approuvé cette résolution y expriment leur "profonde inquiétude" à propos de l'usage de la violence par le gouvernement du président Assad contre la population.

Le texte adopté "condamne sévèrement les violations des droits de l'homme graves et systématiques par les autorités syriennes, telles que les exécutions arbitraires, l'usage excessif de la force et la persécution et le meurtre de manifestants et défenseurs des droits de l'homme".

L'ambassadeur syrien à l'ONU, Bachar Jaafari, a accusé les parrains européens de la résolution, la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, "d'incitation à la guerre civile" dans son pays.

La résolution condamne "les détentions arbitraires, les disparitions forcées, la torture et les mauvais traitements infligés aux détenus, dont des enfants".

La Commission des droits de l'homme appelle les autorités syriennes "à protéger la population et à se conformer à ses obligations au regard de la législation internationale sur les droits de l'homme".

Première publication : 22/11/2011

  • SYRIE

    La Ligue arabe ne renonce pas à envoyer des observateurs en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad reste sourd aux pressions internationales

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)