Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Vidéo : hommage au dernier tirailleur sénégalais de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : Adidas remporte la Coupe, Nike le soulier d'or

    En savoir plus

  • L'Église anglicane accorde aux femmes le droit de devenir évêque

    En savoir plus

  • Tour de France : victime d'une chute, Alberto Contador abandonne

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Vidéo : À Bamako, on préserve la mémoire des soldats maliens de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Ex-otage des Taliban, le controversé sergent Bergdahl reprend du service

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne progresse vers Lougansk

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • Vidéo : le champ de bataille des Dardanelles, un lieu de pèlerinage en Turquie

    En savoir plus

Economie

La croissance américaine sensiblement moins élevée que prévu

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/11/2011

Entre juillet et septembre, le produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de seulement 2%, alors que les prévisions faisaient état d'une hausse de 2,5%. Une mauvaise nouvelle qui a fait passer les bourses européennes dans le rouge, mardi.

AFP - Le gouvernement américain a annoncé mardi avoir revu en nette baisse le taux de croissance du PIB des Etats-Unis au troisième trimestre.

De juillet à septembre, le produit intérieur brut américain a progressé de 2,0% en rythme annualisé par rapport au trimestre précédent, a indiqué le département du Commerce, revoyant ainsi en baisse de 0,5 point sa première estimation de la croissance publiée fin octobre.

Selon leur prévision médiane, les analystes tablaient sur une confirmation de la première estimation du ministère.

Les nouvelles données du gouvernement indiquent que la révision à la baisse de la croissance découle essentiellement d'un ralentissement de la hausse des stocks des entreprises plus fort que ce qui avait été estimé initialement: celui-ci a fait perdre 1,55 point de croissance au pays, et non pas seulement 1,08 comme le ministère l'avait annoncé fin octobre.

Le ministère a revu en baisse de 0,1 point la progression de la consommation (à 2,3%) et l'évolution de la dépense publique (qui apparaît désormais en baisse de 0,1%), et en baisse de 1,4 point la hausse de l'investissement, qui à 12,3% reste la plus forte mesurée depuis le deuxième trimestre de 2010.

L'effet de ces baisses a été compensé par une contribution du commerce extérieur meilleure que dans la première estimation. Selon les nouveaux chiffres du ministère, les échanges avec l'étranger ont apporté 0,49 point de croissance au pays pendant l'été.

Globalement, les chiffres du PIB confirment l'amélioration de la croissance économique des Etats-Unis, puisque le PIB n'a crû officiellement que de 0,4% au premier trimestre, et de 1,3% au deuxième.

Ils indiquent cependant que celle-ci reste encore très inférieure à ce qui est nécessaire (au moins 2,4 à 2,7% selon la banque centrale) pour permettre au chômage de masse qui frappe le pays de baisser vraiment.

Première publication : 22/11/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Le "super-comité" chargé de la dette américaine constate l'échec de sa mission

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Embellie américaine surprise sur le front des embauches

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama pourra-t-il relancer l’emploi ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)