Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK et Groupe Etat Islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

FOCUS

Brésil : des cours par visioconférence au cœur de l’Amazonie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le petit prince", du livre à l'écran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

Afrique

Manifestations à Kasserine au lendemain de la première réunion de l'Assemblée constituante

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/11/2011

À Kasserine, la police tunisienne a procédé mercredi soir à des tirs de sommation pour disperser des manifestants qui s'étaient rassemblés pour exprimer leur colère face aux nouvelles autorités du pays, élues par l'Assemblée constituante.

REUTERS - La police tunisienne a procédé mercredi soir à des tirs de sommation en l’air pour disperser des manifestants qui s’étaient rassemblés dans la ville de Kasserine pour exprimer leur mécontentement face aux nouvelles autorités au pouvoir, ont rapporté des témoins.

Les manifestants estimaient que les personnes tuées par la police à Kasserine lors de la révolution qui a conduit à la chute du président Zine ben Ali n’avaient pas bénéficié d’une juste reconnaissance, ont déclaré trois témoins à Reuters.

Kasserine se trouve à 280 km au sud-ouest de Tunis.

L’Assemblée constituante tunisienne, dominée par les islamistes modérés du parti Ennahda, a tenu mardi sa séance inaugurale après un accord de coalition avec la gauche nationaliste et la gauche laïque.

Les 217 membres de l’assemblée disposent d’une année pour rédiger une nouvelle Constitution.

Première publication : 23/11/2011

  • TUNISIE

    L'Assemblée constituante élit Mustapha Ben Jafaar à sa présidence

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La coalition tripartite s'accorde sur la répartition des postes-clés de l'État

    En savoir plus

  • ÉLECTIONS TUNISIENNES

    Les résultats définitifs de la constituante confirment la large victoire d'Ennahda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)