Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Afrique

La CPI accorde à Tripoli le soin de juger Seïf al-Islam Kadhafi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/11/2011

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) a concédé à la justice libyenne la "primauté" pour juger Seïf al-Islam Kadhafi. Arrêté le 19 novembre, le fils du défunt "Guide" fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour crime contre l'humanité.

AFP - Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Luis Moreno-Ocampo a affirmé mercredi à Tripoli que la justice libyenne avait la "primauté" pour juger Seif al-Islam, le fils du dirigeant déchu capturé la semaine dernière dans le sud de la Libye.

"La primauté est au système national. S'ils (les libyens) veulent (juger Seif al-Islam), nous ne sommes pas en compétition avec eux. Nous le ferons quand ils ne sont pas en mesure de le faire", a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse.

"Dès qu'ils peuvent le faire, nous arrêtons. C'est le système. Et c'est ce que nous discutons ici" en Libye, a-t-il ajouté. "Du moment que les autorités libyennes mènent les bonnes investigations et qu'elles les présentent aux juges de la CPI, la règle dit qu'elles peuvent le faire".

M. Ocampo a précisé que la CPI n'avait pas à surveiller le déroulement du procès. "Nous ne sommes pas un organisme pour vérifier l'équité des procès", a-t-il ajouté, précisant que la mission de la CPI était de s'assurer qu'aucune impunité ne soit permise.

L'ancien ministre de la Justice du Conseil national de transition (CNT), Mohamed Allagui, a déclaré de son côté qu'un "accord de coopération" devrait être signé prochainement entre la CPI et le CNT pour fixer les modalités du transfert de son dossier.

M. Allagui a assuré par ailleurs que "toutes les garanties et les conditions sont réunies en Libye pour un procès équitable".

"C'est la volonté du peuple libyen, en relation avec la souveraineté du pays", a-t-il dit, assurant toutefois que "ceci n'empêche pas la coopération avec la CPI".

Seif al-Islam fait l'objet depuis le 27 juin d'un mandat d'arrêt de la CPI pour crimes contre l'humanité commis pendant la répression de la révolte populaire qui a pris la forme d'une guerre civile (15 février-23 octobre).

Il a été arrêté le 19 novembre dans le sud de la Libye par des anciens rebelles relevant de" la brigade de Zenten. Il a été ensuite emmené à Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli, où il est détenu.

Les autorités libyennes ont depuis annoncé leur intention de juger en Libye Seif al-Islam, en affirmant que son procès sera "conforme aux critères internationaux".
 

Première publication : 23/11/2011

  • LIBYE

    Le CNT dévoile le nouveau gouvernement provisoire

    En savoir plus

  • LIBYE

    La CPI ouvre la voie à un procès de Seïf al-Islam Kadhafi sur le sol libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Seïf al-Islam Kadhafi a été arrêté dans le sud de la Libye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)